Ultimate magazine theme for WordPress.

Nacer Djabi, sociologue : « L’article 102 ne suffit pas à lui seul pour calmer le mouvement populaire »

154

L’Express-DZ : L’appel du général Ahmed Gaid Salah de l’application de l’Article 102 de la constitution ne fait réagir pour l’instant que les partis politiques et d’autres hommes politiques. Quel commentaire faites-vous à ce sujet ?

MDjabi : Au moment où je vous parle, on m’appelle pour me dire qu’il y a des manifestations à Sétif. Donc je ne pense pas que la déclaration du chef de l’armée ait apporté quelque chose pour la rue. En fait, l’annonce de l’application de l’article 102 de la constitution est venue tard. En principe, cet article devrait être appliqué lors du 4ème mandat et pas aujourd’hui. La proposition ne peut en elle seule  calmer le mouvement populaire qui demande plus de garanties. Elle doit être accompagnée d’autres décisions concernant les revendications du peuple et vite.

Certains estiment que Abdelkader Bensalah ne peut pas assurer l’intérim du président pour divers raisons qu’en pensez-vous ?

C’est vrai. D’abord l’état de santé de Bensalah ne lui permet pas d’assurer la période transitoire. Ensuite d’autres raisons font que ce dernier n’est pas le bien venu. A cause de sa nationalité marocaine, mais aussi parce qu’il est l’un des hommes les plus proche de Bouteflika alors que le peuple demande le retrait définitif du système c’est-à-dire de tous les noms proches du pouvoir.

Bedoui a lui aussi du mal à constituer son nouveau staff gouvernemental. Pourquoi à votre avis ?

Il faut éloigner aussi Bédoui qui n’a pas réussit à composer son gouvernement après près de 15 jours de son installation. Il faut un nouveau premier ministre et un nouveau gouvernement.