Ultimate magazine theme for WordPress.

Le nouveau PDG de Mobilis casse le monopole de Condor

875

Le nouveau président directeur général Mekkid Bellal, installé le 04 mars dernier, à la tête de Mobilis, veut semble t-il remettre  de l’ordre dans la stratégie de l’opérateur historique. En effet, ce dernier a décidé de ne plus donner le monopole à la marque Condor dans ses offres de packs des portables adressés à ses clients, avons-nous appris de sources à l’intérieur de Mobilis.

Il faut savoir que les téléphones Condor ont occupé ces derniers mois, la principale mais aussi la seule place dans les offres proposées par Mobilis.

« Mobilis vous propose le pack tablette Condor G708 + SIM Mobtasim avec un bonus de 1Go de connexion illimitée par mois pendant 2 mois à un prix attractif de 9990 DA, disponible dans les agences de Mobilis à travers les 48 wilayas », lit-on par exemple dans les précédentes offres de Mobilis. « Pour profiter de la connexion 4G en toute liberté pendant 12 mois, Mobilis vous offre des Packs de marque Condor  accompagnés de 18 Go d’internet haut débit », proposait Mobilis à ses clients.

Auparavant, pourtant, Mobilis proposait plusieurs marques comme LG, Samsung ou OPPO.  Et pour cause, en 2014 les trois opérateurs de téléphonie mobile Mobilis, Djezzy et Ooredoo avaient fait l’objet d’une dénonciation du groupe Condor. Ce dernier les accusait de pratique commerciale déloyale, qui frise quelque peu un appel à ne pas consommer algérien. En effet, la filiale IT du constructeur algérien de smartphones et tablettes voyait d’un mauvais œil le fait que les opérateurs télécoms proposaient à leurs abonnés, dans leurs promotions, des packs smartphones étrangers à des prix très bas avec SIM et crédit de communication.

Avec l’arrivée avec du nouveau PDG, les choses ont changé et la chance est donnée à d’autres marques comme IRIS.

A rappeler que Mekkid Bellal, jeune énarque de trente-six (36) ans, préparant un doctorat en étude financière et fiscale, a été nommé à la tête de Mobilis à l’issue d’une réunion du Conseil d’Administration suite à la désignation du PDG sortant Sid Ahmed Zaïdi dans de « nouvelles missions stratégiques ».