Ultimate magazine theme for WordPress.

En dépit de la pluie des milliers de manifestants ce vendredi à Alger

153

Ni la pluie ni le froid n’ont empêché des milliers de personnes à se rassembler ce vendredi matin devant la grande poste d’Alger avant le démarrage des manifestations juste après la prière du vendredi.

Les Algériens s’apprêtent donc à manifester un cinquième vendredi consécutif pour demander le départ du  président Abdelaziz Bouteflika et de tout le système.

Sur les réseaux sociaux, les appels à la mobilisation se sont poursuivis cette semaine autour des hashtags « Mouvement du 22 mars », « Partez tous ! », ou du slogan « Nous sommes unis, ils sont finis ».

La météo avait annoncé de la pluie, pour la première fois depuis le début de la contestation le 22 février, mais il en faut plus pour décourager les manifestants, qui appellent à se munir d’un parapluie et de l’orner du drapeau national, accessoire désormais indispensable du manifestant algérien.

« Le peuple algérien exige le départ immédiat et sans conditions du président Bouteflika », indique une affichette circulant sur les réseaux sociaux, qui invite également « les responsables des pays qui soutiennent le pouvoir illégitime algérien à cesser (…) leur ingérence ».

Les Algériens sont donc déterminés à rester mobilisés, avec de nouvelles manifestations.

Les deux précédents vendredis ont vu une mobilisation record. Le 15 mars, des manifestations ont été enregistrées dans 40 des 48 préfectures du pays.