L'info c'est ici

Bouira : Impressionnante marche populaire

43

Ce vendredi  les citoyens et citoyennes étaient venus par milliers, en bravant les conditions climatiques pour organiser encire une fois une imposante  marche du vendredi qui est devenu le repère. Cette manifestation était de plus en plus immense que la précédente, c’est à dire, que la  consolidation du mouvement populaire a été très remarquée et de la plus forte manière.

A travers d’Infinis carrés de manifestants, l’on entendait les vives voix qui appelaient à la liberté, au changement du régime, au respect du citoyen algérien et de sa dignité,  et à l’instauration d’une vraie république démocratique et non celle des prédateurs et des serviles.

Ainsi, le ras-le-bol était de plus en plus exprimé par les contenus des banderoles et autres pancartes brandies et qui portaient plusieurs inscriptions entre autres, « Afus degfus adavu adighli (main dans la main, la dictature tombera) »,  « L’Etat n’a jamais été la patrie », « FLN, RND, dégagez », et « Brahimi, Lamamra : le peuple est souverain » Les manifestants après avoir traversé la place des martyrs, et arrivés devant le siège de la mouhafadha du FLN, des accusations ont été proféré contre ce parti.

Des jeunes ont réalisé des graffitis sur les murs de cette structure qui « symbolise la dépravation du politique, et la trahison des idéaux de novembre » avait affirmé avec grande déception un jeune manifestant. L’on pouvait également distinguer les inscriptions des graffitis portés sur les murs cette mouhafadha, ceci « Enterrons ce parti avec les martyrs », et « Cassez-vous » A un moment les jeunes en voulaient en découdre avec ce symbole, mais les encadreurs les ont vivement dévié, en les avertissant de s’en tenir au caractère pacifique de la marche, qui doit être soutenu plus que toute autre tentation malsaine qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses