L'info c'est ici

Les étudiants ne veulent pas quitter leur campus

69

Les étudiants ne lâchent pas prise. Comme prévu, ils sont des milliers à se rassembler devant les universités suite à la décision très controversée du ministre de l’Enseignement et de la Recherche scientifique de fermer les universités algériennes à partir de ce 10 mars jusqu’au 4 avril.

A Alger, Constantine, Bordj Bouareridj, Bejaia et Sétif, les manifestants réclament l’annulation de la décision du ministère d’allonger les vacances et la reprise des cours.

Pour les étudiants, la décision de prolonger les vacances vient pour affaiblir leur mouvement contre le 5ème mandat du président de la République puisque à travers cette décision, le gouvernement algérien semble déterminé à fermer et vider complètement les universités durant cette période agitée, marquée notamment par des manifestations et un mouvement historique de protestation populaire contre le système politique.

Notons que peu après l’annonce de la décision d’avancer et de rallonger les vacances universitaires printanières, des collectifs d’étudiants et d’enseignants universitaires ont appelé, sur les réseaux sociaux, à la mobilisation en rejoignant massivement ce dimanche les campus universitaires pour poursuivre normalement les études jusqu’au 21 mars, date prévue initialement pour les vacances.