Ultimate magazine theme for WordPress.

Rassemblement dimanche, à Paris, Marseille et Montréal contre le 5e mandat

76

La diaspora algérienne installée en France et au Canada compte organiser des marches dans plusieurs villes ce dimanche 03 mars. Dans un communiqué signé par plusieurs associations et collectifs qui activent en France, à l’exemple de « Action pour le changement en Algérie (ACA) » et le collectif « Debout l’Algérie », un appel a été lancé à la diaspora algérienne afin de participer massivement à ce mouvement dont les dates ont été fixées pour Lyon le samedi 2 mars, à 14 heures, devant le Consulat général d’Algérie, à Marseille le dimanche 3 mars, à 14 heures, à Porte-d’Aix, à Toulouse le dimanche 3 mars, à 14 heures, place du Capitole et à Montréal le dimanche 3mars à 11h devant le consulat général d’Algérie. « Nous, citoyennes et citoyens algériens établis à l’étranger, appelons nos compatriotes à venir au rassemblement qui aura lieu dimanche 3 mars 2019, à 12 heures, à Paris, place République, pour affirmer notre soutien à nos concitoyens, ainsi que notre détermination pour exiger la fin du système » lance-t-on.

« Le peuple algérien démontre son refus d’une énième forfaiture. Il rejette en bloc le coup de force et l’humiliation de trop que veut imposer le régime à toute la nation, à travers le « cinquième mandat » – un symbole d’un système illégitime et corrompu », lit-on dans le communiqué.

Selon les rédacteurs de ce communiqué, la journée de mobilisation du 22 février 2019, au cours de laquelle, sur l’ensemble du territoire national, les citoyennes et les citoyens ont manifesté pacifiquement et dans un esprit de fraternité leur ras-le-bol, prouve que la société est unie et adhère avec force à un idéal : celui d’une Algérie meilleure et prospère, où règnent la justice et la liberté.

« Ayant usé de tous les subterfuges pour diviser les enfants d’un même pays, le régime n’a pas eu raison de la volonté et de la vivacité de la société. C’est avec une admiration et une immense fierté que nous avons observé les marches populaires pour exiger le départ du système. Ni casse, ni violences, ni agressions. La société algérienne a donné l’une des plus belles leçons de mobilisation et de militantisme », ajoute-t-on.