Mise en ligne le :

Le vent de contestation cotre le cinquième mandat se poursuit. Après les manifestations contre le cinquième mandat à Alger et plusieurs villes du pays le weekend dernier, c’est au tour de la communauté estudiantine algérienne de se mobiliser .

Les étudiants ont répondu, ce mardi 26 février aux appels sur les réseaux sociaux pour un rassemblement au niveau des universités. Des étudiants ont appellé hier lundi, via la toile à manifester. Plusieurs  universités ont répondu présentes dont celles d’Alger, Tizi-Ouzou, Bouira, Béjaia, Boumerdes, Batna, Oran.

Dans la capitale, à Alger centre, les étudiants de l’université Mohammed Benkhada (Faculté Centrale) ont observé un sit-in à dans l’enceinte universitaire  pour  exprimer les refus. Les protestataires scandaient entre autres , «Djoumhouria machi mamlaka » ( République non pas monarchie »

A proximité de la Fac Centrale, le dispositif sécuritaire déployé depuis vendredi  dans la capitale, a été renforcé. Des policiers gardent le portail de sortie de l’université pour empêcher les étudiants de gagner la rue.

Même ambiance à la faculté de droit, les étudiants de la faculté manifestent pacifiquement. Les manifestations se poursuivent encore.