Mouwatana
L'histoire en marche

Deux jours après la marche imposante du vendredi 22 février à Alger, contre le cinquième mandat qui a vu le rassemblement des milliers de manifestants dans principales rues de la capitale. Celle à laquelle a appelé le mouvement Mouwatana, « pour maintenir la pression » contre l’option du 5 e mandat, a bien eu lieu ce dimanche 24 février à Alger-centre.

Rendez-vous donné à la place Audin à 12 heures, ou un important dispositif sécuritaire a été déployé pour la circonstance, des dizaines de personnes ont répondu présents, avant l’heure,  pour un rassemblement pacifique.

Les manifestants scandent des slogans hostile au 5e mandat «  pouvoir assassin » et pour la démocratie, en insistant sur le caractère pacifique du rassemblement « silmia, silmia » ( pacifique). Plusieurs militants ont été embarqués, pendant que les manifestants ont été dispersés à la Place Audion ou les policiers sont en force. malgré l’intervention de la police antiémeute, la manifestation se poursuit toujours.