Ultimate magazine theme for WordPress.

Les cigarettes helvétiques vendues en Afrique du nord, deux fois plus nocives !

94

Le tabac destiné aux pays de l’Afrique du nord par les cigarettiers suisses est deux fois plus nocif que celui destiné aux marchés européens. C’est ce que révèle l’ONG public EYE dans un rapport accablant publié, en ce mois de février. Les tests comparatifs réalisés en laboratoires à Lausane sur la teneur en goudron, en nicotine et autres substances contenues dans les cigarettes commercialisées en Suisse et celles commercialisées au Maroc, montrent des écarts très importants.

Les taux des différentes particules relevés dans les cigarettes destinées aux pays de l’Afrique du Nord sont nettement plus élevés que ceux des cigarettes commercialisées en territoire helvétique et dans les pays d’Europe. A titre illustratif, des Winston vendues au Maroc comporte plus de 16.31 milligrammes de particules totales par cigarette, contre 10.5 pour des Winston achetées à Lausanne. En détail, à titre d’exemple, une cigarette de marque Camel fumée dans les pays Nord-africains contient 1,28 milligrammes de nicotine, contre à peine 0.75 milligrammes pour une cigarette Camel vendue en Suisse.

Ce qui fait dire à cette ONG que « les cigarettes fabriquées sur sol helvétique et vendues au Maroc sont bien plus fortes, plus addictives et plus toxiques que celles que l’on trouve en Suisse ou en France ». Ce double standard dans la fabrication et la commercialisation du tabac, même s’il n’est pas interdit par la loi helvétique, est jugé par l’ONG comme un procédé immoral et irresponsable. La Suisse s’offre ainsi par l’entremise de ses industriels du tabac, une équation gagnante : fourguer d’une main, à coup de milliards aux  Africains du tabac frelaté pour favoriser les maladies, et de l’autre main, refiler à coup de milliards des médicaments pour les soigner !