Ultimate magazine theme for WordPress.

Présent aux funérailles du pompier Mohamed Achour, Bedoui : « Mohamed a sacrifié sa vie pour que d’autres puissent vivre »

66

Une marée humaine composée de citoyens, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales Noureddine Bedoui, le directeur général de la sûreté nationale (DGSN) Mustapha Lahbiri, le directeur général de la protection civile Boualem Boughlef, ainsi que les autorités civiles et militaires de la wilaya de Bouira, ont assisté cet après-midi aux obsèques du sapeur-pompier Mohamed Achour, qui se sont déroulés au cimetière de Mazra dans le village de Cheraga, commune de Bouira.

Le ministre de l’Intérieur a présenté ses condoléances au père de la victime et lui a remis le drapeau algérien qui a recouvert le cercueil du chahid du devoir Mohammed Achour.

Car, il a perdu sa vie en sauvant des populations pendant les inondations survenues en raison des dernières intempéries.

M Bedoui en réconfortant la famille par le soutien sans faille de l’Etat envers elle, il déclarera que « l’Algérie est fière de Mohamed Achour, car il a sacrifié sa vie pour que les autres puissent vivre. »

Le corps de Mohammed Ashour a été retrouvé, enfoui sous l’écorce d’un arbre à une profondeur de deux mètres sous l’eau de la vallée de l’Oued Edhous, après 18 jours.

Le jour du jeudi du 24 janvier dernier, quand il était parti porter assistance aux habitants de la cité des 250 logements qui étaient menacés d’inondations par un déferlement inouï d’eau de pluies et des fortes crues d’un Oued qui a débordé.

Il fut malheureusement emporté par le grand flux déchaîné des eaux qui l’ont fait tomber dans un regard, et propulsé vers les eaux souterraines.