Ultimate magazine theme for WordPress.

AstraZeneca: Les spécialistes se penchent sur les maladies pulmonaires à Alger

78

Les laboratoires ASTRAZENECA ont organisé la 4e édition du Sommet nord-africain des maladies pulmonaires qui s’est déroulé à l’hôtel Sheraton Club des Pins (Alger).

Cette quatrième édition a eu pour thématique « l’asthme de l’adulte et l’enfant et les bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) ».

PulmonAIR Summit marque l’engagement des Laboratoires AstraZeneca à offrir une meilleure qualité de vie aux personnes atteintes de pathologies respiratoires.

Une quatrième édition marquée par la participation de professeurs de renommée internationale venus d’Algérie, d’Italie, d’Egypte, d’Afrique du Sud, de Tunisie et du Maroc.

Un sommet international avec un riche programme : conférences, ateliers interactifs et séances plénières.

Durant deux jours, les praticiens de la santé présents au sommet ont trouvé des réponses à leurs questions via le partage d’expérience d’imminents conférenciers.

Plusieurs problématiques ont été abordés durant ce sommet par d’éminents spécialistes, on citera :

. Asthme sévère de l’enfant et corticothérapie parnebulisation, par le Pr Smati.

. Evolution du traitement de l’asthme en Afrique du Nord, par le Pr Zidouni.

. Le risque de sous-traitement de l’asthme, par le Pr Ghedira.

. ICS/LABA profile de tolérance dans le traitement de l’asthme, par le Pr Marc.

. Contrôle de l’asthme et risque futur, par le Pr Ghedira.

. Phénotypes de l’asthme sévère, par le Pr Papi.

. Education thérapeutique dans le traitement de l’asthme sévère de l’enfant, par le Pr Radoui.

. Technique de nébulisation, par le Pr Smati.

. GINA de l’enfant de moins de 5 ans, par le Dr Khelifi Touham.

Les maladies respiratoires en chiffres

Les maladies respiratoires chroniques posent un grave problème de santé publique en raison de leur fréquence et de leur gravité. Plus de 300 millions de personnes dans le monde vivent avec une maladie respiratoire. C’est la pathologie chronique la plus courante chez les enfants.

AstraZeneca s’engage, jour après jour, dans la lutte contre les maladies respiratoires dans le monde.

Depuis plus de 40 ans, AstraZeneca a repoussé les frontières de la science et innove pour les patients atteints de pathologies respiratoires et continue à faire progresser la science en développant des traitements biologiques et inhalés ciblés, et propose des dispositifs médicaux permettant de garantir les traitements les plus adaptés à chaque patient.

AstraZeneca se concentre sur trois domaine scientifiques dans le domaine respiratoire tels : l’épithélium pulmonaire, l’immunité pulmonaire et la régénération pulmonaire.

Questionné en marge du Sommet, M. Fouad Baghli, Country Director AstraZeneca, Algérie, a relaté le parcours d’AstraZeneca qui est présent en Algérie depuis 2 décennies. Il a rappelé qu’AstraZeneca et l’un des leaders mondiaux dans les domaines respiratoires, dans l’oncologie, dans le cardiovasculaire. Il a, par ailleurs, parlé des rencontres entre les spécialistes respiratoires dans ce sommet afin de partager l’historique de AstraZeneca et surtout améliorer la pratique quotidienne de cette pathologie. Il s’est réjouit de la participation de tant de spécialistes venus de divers horizons de par le monde. Une satisfaction pour la réussite de ce sommet.

Pour sa part, le Dr Elmas Malvolti, directrice médicale Moyen-Orient et Afrique, a dévoilé la stratégie de AstraZeneca dans le continent africain et surtout en Afrique du Nord. Elle dira que cette multinationale aspire à être présente sur tous les continents. Elle insistera sur la présence d’AstraZeneca en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Le marché algérien est très important pour AstraZeneca grâce à sa population et à ses médecins qui ont une formation très élevée. L’Algérie pour nous est le centre vital pour nos activités. Notre interlocutrice s’est félicitée du succès de ce sommet.