Ultimate magazine theme for WordPress.

L’AIE tire la sonnette d’alarme: Pic pétrolier probable d’ici 2025

89

Dans son dernier rapport annuel de 2018, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) tire sur le signal d’alarme plus fort que jamais. L’Agence parle d’un pic pétrolier probable d’ici 2025. En effet, pour empêcher un déclin de la production mondiale de pétrole d’ici à 2025, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) annonce qu’il faudrait multiplier par 2 ou 3 les extractions de pétrole de schiste.

« Le risque de resserrement de l’offre est particulièrement prégnant pour le pétrole. Ces trois dernières années, le nombre moyen de nouveaux projets approuvés de production de pétrole conventionnel ne représente que la moitié du volume nécessaire pour équilibrer le marché jusqu’en 2025, compte tenu des perspectives de demande du scénario « Nouvelles politiques ». Il est peu probable que le pétrole de schiste prenne le relais à lui seul. Nos projections prévoient déjà un doublement de l’offre de pétrole de schiste américain d’ici 2025, mais celle-ci devrait plus que tripler pour compenser le manque persistant de nouveaux projets classiques. », estime l’AIE.

Pour l’AIE, le développement du gaz de schiste est la solution. L’Algérie tient d’ailleurs à sa stratégie de développement d’exploitation du gaz de schiste. D’ailleurs, Sonatrach met le cap sur le développement des ressources nationales en gaz de schiste dont le potentiel s’avère parmi le plus important au monde. Les objectifs de leur exploitation sont tous tracés dans la stratégie 2030. La compagnie a même clairement affiché son intention de hâter l’exploitation du gaz de schiste en partenariat avec les compagnies étrangères.

L’objectif de la stratégie 2030 est de produire 20 milliards de m3/an de gaz de schiste à l’horizon 2025.

Cette conviction  de Sonatrach est confortée par le grand intérêt que suscitent ces richesses pour les compagnies étrangères. La compagnie pétrolière nationale Sonatrach prévoit de signer un accord avec Exxon Mobil pour le développement du gaz de schiste.

Exxon, le plus grand producteur de pétrole coté en bourse au monde, possède de grandes exploitations de schiste aux États-Unis et des décennies d’expérience dans les pays membres de l’OPEP.