L'info c'est ici

Vérificateurs externes de l’Union Africaine: Election de la Cour des comptes algérienne à la présidence du Conseil

33

La Cour des comptes algérienne vient d’être élue, à l’unanimité, à la présidence du Conseil des Vérificateurs externes de l’Union Africaine pour un mandat de 2 ans (2019 et 2020), à l’issue de la réunion de ce Conseil tenue au siège de l’Union Africaine à Addis-Abeba en Ethiopie.

Il faut signaler, en outre, que l’Algérie a été désigné comme membre de ce Conseil, en 2014, et qu’à ce titre la Cour des comptes algérienne a eu en charge l’audit de plusieurs organes de l’Union Africaine pendant deux mandats successifs (2015-2016 ) et (2016-2017 ).

« Dans l’allocution prononcée après son élection, le Président de la Cour des comptes, M. Abdelkader Benmarouf a remercié les membres du Conseil pour la confiance qu’ils ont placé dans l’Institution de contrôle algérienne, et exprimé le sentiment de fierté qui l’animera tout au long de sa mission à la tête du Conseil et au service de cette organisation continentale », indique la Cour des Comptes.

Le Président de la Cour des comptes algérienne a, ensuite, soumis à l’approbation des membres du Conseil des Vérificateurs externes de l’Union Africaine la stratégie d’audit de l’année 2019, qui permettra audit Conseil d’atteindre les objectifs d’audits et de présenter le rapport d’audit final, en juin 2019, au Conseil des représentant permanent de l’Union Africaine (COREP).

« Cette stratégie a été examinée et approuvée à l’unanimité des membres du Conseil »,a joute la même source.

Le Conseil des Vérificateurs externes de l’Union Africaine est un organe externe indépendant dont le mandat, conformément au règlement financier de l’Union Africaine, est d’auditer la gestion de tous les organes de l’Union Africaine et de formuler une opinion sur la sincérité, la régularité et l’image fidèle de leurs états financiers et de mener toute opération d’audit spécifique demandée par cette organisation.

Il est composé de 10 membres, désignés par le Conseil exécutif de l’Union Africaine, dont 5 représentant le premier tiers (Algérie, Egypte, Afrique du sud, Maroc, Nigéria) et 5 autres les régions de l’Afrique à savoir, la Tunisie (région Nord), la Namibie (région Sud), le Congo (région Centre), le Ghana (région Ouest) et Madagascar (région Est).