campagne électorale

Le 9 février prochain, le parti du FN réunira tous les responsables et cadres du parti, en vue de préparer la campagne électorale pour la présidentielle du 18 avril 2019, décision a été prise à l’issue d’une réunion des membres de l’instance, lundi, au siège du parti, sous la présidence de, Mouad Boucharab, coordonnateur de l’instance dirigeante.

« Cette rencontre nationale réunira tous les militants et cadres du parti, ainsi que les élus et les responsables de ses structures sans exclusion aucune constituera un véritable coup d’envoi des préparatifs de la présidentielle », rapporte ce mardi 29 janvier, l’agence officielle.

Djezzy Binatna

Selon la même source, le FLN a entamé, « la phase des préparatifs de la prochaine échéance, réitérant sa confiance en le président de la République et président du parti, Abdelaziz Bouteflika, pour poursuivre la mise en œuvre de son programme prometteur ».

Il s’agit d’un « message clair pour l’application des orientations du Président Bouteflika visant à resserrer les rangs du parti et rassembler tous ses militants », affirmant que « la responsabilité de la réussite de la campagne électorale incombe à tous les militants du FLN à travers tout le territoire national ».

Par ailleurs, l’Instance dirigeante du parti a émis une décision d’amnistie au profit du sénateur Abdelwahab Benzaim, « outre la réhabilitation de son image, en annulant toutes les sanctions disciplinaires prises, auparavant, à son encontre par l’ancienne direction du parti qui avait décidé son exclusion du comité central », conclut la même source.