Ultimate magazine theme for WordPress.

Mouwatana s’en prend à l’armée et à Bouteflika

385

Intervenant ce matin au forum de Liberté, Mme Zoubida Assoul, porte-parole du mouvement Mouwatana et présidente de l’Union pour le changement et le progrès a estimé que la réponse du MDN au général Ali Ghediri  » était d’une violence inouïe », considérant que les responsables de l’ANP devaient, plutôt rassurer le peuple en cette période « de délire collectif ».

La porte-parole de Mouwatana a souligné que « l’armée ne doit pas s’immiscer dans le jeu politique », rappelant que « certains de ses responsables sont coupables des dérapages qui ont été faits ». Elle a ajouté que la réaction du MDN contre Ali Ghediri « est auto-insulte », car, a-t-elle estimé, « dénigrer un homme qui a eu le grade de général revient à insulter toute l’institution ».

Mme Assoul a indiqué qu’on ne peut à la fois traité quelqu’un de non-reprédentatif et paniquer à chaque fois qu’il écrit un texte.

Interrogée sur la présence d’Ali Ghediri à l’une ded rencontres de Mouwatana, elle a souligné que cela s’inscrit dans la volonté du mouvement à échanger et à consulter « toute personne qui s’oppose à la politique du fait accompli », infirmant toute intention d’en faire de Ghediri un membre de Mouwatana et encore moins un probable candidat du mouvement à la prochaine présidentielle.

Sur un autre volet, elle a estimé qu’un autre mandat pour Abdelaziz Bouteflika « est une catastrophe » qu’il faudra éviter au pays par la mobilisation citoyenne et pacifique. Déclinant le projet de Mouwatana, elle a souligné qu’elle d’inscrit au-delà de la présidentielle et qu’elle se projette d’une entreprise de gouvernance.