Ultimate magazine theme for WordPress.

Exportation de l’électricité vers l’Europe, Sonelgaz fait son entrée à la bourse en Espagne

50

L’Algérie compte exporter le surplus de production d’électricité nationale sur le marché européen notamment espagnol. Des négociations sont en cours pour que le groupe Sonelgaz introduit la bourse d’Espagne. Après la Sonatrach, le groupe Sonelgaz va mettre son surplus de production énergétique sur le marché maghrébin et étranger pour engranger des devises et ne plus dépendre des plans d’aide de l’Etat.

A cet effet, le Groupe « Sonelgaz-Export », a été lancé, une nouvelle filiale qui assure la distribution et le transport de l’électricité algérienne vers les pays du nord de la méditerranée et certains pays de l’Afrique du nord, a indiqué lundi le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.

« Il est anormal que Sonatrach exporte et Sonelgaz n’exporte pas son surplus de 7000 méga watts non exploités durant les 10 mois de l’année », a-t-il souligné devant les cadres du groupe réunis pour annoncer le prochain cap du Groupe Sonelgaz en quête désormais de trouver acquéreurs de l’excédent en énergie électrique produite en Algérie.

Il faut booster les investissements en conséquence en matière de stockage et de transport efficient de cette énergie vers l’Europe via la mer, ce à quoi M. Guitouni a laissé entendre que le groupe doit s’introduire en bourse à l’étranger. Pour cela, « on a lancé des négociations pour introduire le groupe Sonelgaz à la bourse d’Espagne », a-t-il déclaré, selon les propos rapportés par la Radio nationale.

Sur le plan interne, le ministre veut voir le groupe se hisser au rang des groupes mondiaux insistant sur l’amélioration des prestations de services comme fournir une facturation par sms, un payement électronique et assurer une modernisation des ressources humaines notamment en marketing et le droit international.