Ultimate magazine theme for WordPress.

Le RND exige des garantis pour le second tour des sénatoriales à Tlemcen

40

Suite à la décision du Conseil Constitutionnel de l’annulation des élections sénatoriales qui ont eu lieu dans la wilaya de Tlemcen le 29 décembre dernier, qui ont été émaillées par des dépassements notamment lors des opérations de dépouillement des bulletins de vote et des délibérations, et la réorganisation de ce fait du scrutin jeudi prochain dans cette wilaya. Le conseil de wilaya du bureau régional du RND, a exigé certaines conditions de transparence pour cette réorganisation.

Dans une lettre adressée au secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia, le bureau de Tlemcen considère que le Conseil constitutionnel a pris la décision d’annuler les résultats des élections dans cette wilaya « sur la base de rapports erronés et des procès-verbaux de dépouillement des voix qui ne reflètent pas les véritables résultats du vote », « car établis par des magistrats sous pression de parties connus de tous », a-t-il précise.

Le RND avait gagné le siège de Tlemcen par le candidat Abdou Boudlal, avant qu’il ne lui soit retiré par le Conseil constitutionnel.

A cet effet, le bureau régional du RND, demande au préalable d’élucider les dépassements enregistrés lors de la joute du 29 décembre à Tlemcen à travers la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire et de prendre les mesures et disposition légales nécessaires concernant l’acte « lâche » d’agression physique dont à été victime le secrétaire du bureau régional du parti, le député Amine Senoussi.

Dans le même sillage et concernant le déroulement du rendez-vous électoral de jeudi prochain à Tlemcen, le bureau régional du RND, réclame des garanties pour une élection « crédible », « chapeautée par le Conseil Constitutionnel », et que l’opération de vote soit supervisée par des « magistrats neutres désignés hors de la wilaya de Tlemcen ».

Le bureau du RND exige également des autorités concernées des mesures de sécurité particulières pour protéger les élus, afin d’éviter toute agression et les actes de «baltagua» survenus lors des élections du 29 décembre dernier.

Toutefois, pour éviter toute pression sur les organisateurs, les représentants du parti du RND à Tlemcen exige que «l’élection se tienne dans une autre infrastructure neutre que la salle de l’APW de Tlemcen», car considérant que «le candidat du parti FLN est aussi président de cette assemblée».

L’obligation de la présentation de la carte d’identité et de la carte de vote le jour du scrutin, l’interdiction de l’utilisation du téléphone mobile dans les bureaux de vote, l’impression des bulletins de vote avec cachet rond pour éviter toute fuite, sont entre autres exigences du bureau régional du RND.

En somme, le bureau précise que sa «participation ne sera effective » qu’après la satisfaction de toutes ses exigences.