Ultimate magazine theme for WordPress.

Sommet des deux rives de la Méditerranée à Marseille : le Dr Abderahmane Mebtoul désigné expert indépendant pour conduire la délégation algérienne

99

Le professeur des universités, expert international, Dr Abderrahmane Mebtoul, devrait conduire la délégation algérienne du Sommet de la société civile des deux rives de la méditerranée, qui aura lieu le 24 juin 2019 à Marseille en France. L’installation de Dr Mebtoul, désigné par le président, Abdelaziz Bouteflika, comme expert indépendant, pour diriger la délégation algérienne de la rencontre internationale  du groupe 5 + 5  (Portugal, Espagne, France, Italie, Malte pour la rive Nord, Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye ,pour la rive Sud), « a été annoncée officiellement au siège du Ministère des affaires étrangères le 25 décembre 2018, au  nom de son Excellence Mr le  Président de la République, par  Mr Abdelkader Messahel Ministre des affaires étrangères », précise Mebtoul, ce jeudi 27 décembre, dans un communiqué.

Au cours de cette installation, en présence notamment de l’ambassadeur d’Algérie en France et du directeur général du département Europe du MAE,  le professeur Abderrahmane Mebtoul, a déclaré qu’il était « confiant en l’avenir de l’Algérie », « acteur principal de la stabilité de la région méditerranéenne  et africaine ».

Mebtoul, espère que cette importante rencontre « approfondisse la coopération » entre le groupe que qu’il  dirigera au nom de  l’Algérie. Ce groupe est composé de 10 ONG algériennes avec les pays du pourtour méditerranéen, et en Algérie, qu’il sera appuyé par l’expertise des  Ministère des affaires étrangères, Ministère de l’Energie, et d’autres secteurs concernés par cette problématique et toutes les composantes de la société civile.

En effet, cet sommet qui regroupera l’ensemble des chefs d’Etats et de gouvernements des pays du dialogue 5+5, le Président de la banque mondiale, les présidents de la BEI, de la BERD, le directeur général de l’OCDE et  les acteurs de la société civile dans toute leur  diversité, économique, sociale, culturelle ; sera lancé le 18 janvier 2019 à la Valette, à l’occasion de la 15ème réunion  des Ministres des affaires étrangères du dialogue 5+5.

 Cinq groupes ont été constitués, le Maroc dirigera le volet économie et innovation,  le Portugal, la culture, l’Italie, le développement durable, Malte  jeunesse et mobilité. Quant à l’Algérie, elle dirigera été chargée du dossier le plus impétrant, celui de transition énergétique :  projets de coopération au niveau de al région, énergies classiques, énergies non conventionnelles, énergie renouvelable, efficacité énergétique, et d’une manière générale proposer le nouveau modèle de consommation énergétique 2020/2030.

Les cinq chefs de délégation devront réaliser une synthèse qui sera présenté aux chefs d’Etats et de gouvernements des deux rives de la Méditerranée le 24 juin 2019 à Marseille. Plusieurs rencontres  de coordination entre janvier et juin 2019, avec les pays  du contour méditerranéen auront lieu que je dirigerai pour l’Algérie. Début janvier 2019, les chefs de délégation des pays concernés par cette rencontre rencontreront à Paris le président français Emmanuel Macron, coordinateur de cette rencontre, et éventuellement la chancelière allemande  co-coordinatrice, Angela Merkel pour l’Europe des 27, pour définir la stratégie finale.

Une réunion de coordination est prévue à Tunis pour présenter la synthèse des cinq groupes qui permettra de lancer un appel  de la société civile devant les chefs d’Etat le 24 juin 2019, pour une prospérité partagée.