Ultimate magazine theme for WordPress.

Vidéo: Elle a été prise à partie par les habitants: Naïma Salhi chassée de Laazib ( Naciria )

371

Les habitants de la commune de Naciria, située entre Tizi-Ouzou et Boumerdès, ont chassé manu militari ce jeudi 13 décembre, la députée et présidente d’un parti politique, Naïma Salhi.

NAIMA Salhi chahutée et malmenée par la population à Boumerdes

Publiée par AKBOU 06 sur Jeudi 13 décembre 2018

 

Cette dernière voulait opérer une visite inopinée au village Boumeraou, dans la commune de Naciria. Elle a profité d’une cérémonie d’inauguration d’un projet de gaz naturel pour faire son apparition.

«Raciste!», «Vous n’aimez pas les Kabyles !», «Dégagez !»,  peut-on entendre sur une vidéo postée par la page Facebook Naciria Laεzib infos.

Prise à partie, Naïma Salhi a été exfiltrée par sa garde rapprochée. Au mois de septembre dernier elle avait posté un commentaire passible de poursuites pénales. Sur la page on voit la photo d’un écolier brandissant une pancarte sur laquelle il est écrit : «>Ne me kabylisez pas, ne me francisez pas, je suis arabe !».

Récemment encore, cette même députée s’en est prise à Djamila Bouhired, à qui elle reprochait de s’être rendue dans la wilaya de Tizi-Ouzou pour assister à une activité culturelle: «Nous avons essayé de travestir la réalité et nous nous sommes menti à nous-mêmes longtemps avant que nous soyons choqués par la vérité amère, tant il n’y a plus de place pour le mensonge parce que, en réalité, nous sommes toujours un peuple colonisé. Pour preuve : même les personnalités dont nous avions chanté [la gloire] en nous enorgueillissant de notre naïveté, sont tombées comme est tombé le mythe de notre indépendance selon lequel la Qibla est là-bas. Y a-t-il quelqu’un pour nous présenter ses condoléances aujourd’hui et nous sauver demain ?» avait-elle écrit.