Ultimate magazine theme for WordPress.

Pénétrante de Tizi-Ouzou – Bouira : La livraison reportée au mois de mars 2020

258

Après plusieurs reports, la nouvelle date de livraison du projet portant sur la pénétrante devant reliant Tizi-Ouzou à l’autoroute Est – Ouest à partir de Bouira est fixée au mois de mars 2020.

C’est ce qu’ont indiqué les responsables de ce projet au wali, ce mercredi encore, à l’occasion de sa sortie sur le terrain. Toutefois, de l’avis de plus d’un, y compris Abdelhakim Chatter, et le Président de l’APW de Tizi-Ouzou, Youcef Aouchiche, ce projet de la pénétrante ne sera pas livré à la nouvelle date fixée, c’est-à-dire au courant du mois de mars 2020.

En effet, dans leur point de presse, le Président de la première institution élue de la wilaya de Tizi-Ouzou a affirmé qu’il espère que la livraison en question sera faite à la date prévue. Cette réponse de Youcef Aouchiche est donnée suite à notre question de savoir s’il croyait réellement que l’échéance du mois de mars 2020 serait respectée vu le taux d’avancement des travaux qui ne plaide aucunement pour cette date fixée. Abdelhakim Chatter a lui aussi manifesté son espoir de voir cette date avancée respectée.

Notons que nous avons posé la même question aux deux responsables puisque chacun d’eux a fait son point de presse à part. Qu’en est-il en réalité ? Selon les documents officiels et les données fournies au wali et la délégation l’accompagnant, le taux d’avancement des travaux est de 51 %.

Toutefois, même un néophyte à la chose de construction et des ouvrages il aurait remarqué que ce taux de 51 % dans l’avancement des travaux est loin de refléter la réalité. En effet, selon une source très proche de ce dossier, le véritable taux d’avancement des travaux ne dépasse pas les 26%.

A notre question de savoir d’où était alors sorti ce taux de 51%, notre interlocuteur dira que ce taux d’avancement officiel avancé reflète en réalité le taux de dépenses effectuées dans les travaux réalisés depuis le début des travaux jusqu’à maintenant.

Notons que le montant initial pour la réalisation de cette pénétrante d’une distance de 48 Km dont 36 au niveau du territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou est de 6 milliards de DA (6.000.000.000, 00 DA). Si donc ce taux de 51 % a une corrélation avec ce montant de 6.000.000.000, 00 DA, la dépense effectuée jusqu’à maintenant serait d’une montant de 3. 010.000.000, 00 DA. Cela signifie encore qu’une rallonge financière est inévitable.

Rappelons que le délai initial de réalisation de cette pénétrante était de 48 mois et le début des travaux remonte à début 2013. Si donc ce délai a été respecté, la pénétrante aurait été livrée au courant de l’année 2017. Notons également l’argument portant sur l’opposition citoyenne ne peut être que fallacieux à présent puisque l’APW, selon les dires de son président, a réglé toutes questions et tous les litiges entre les citoyens et l’administration. « Il reste un petit problème avec trois familles du côté du village Aït-Maâmar dans la daïra de Draâ-EL-Mizan », précisé Youcef Aouchiche.

Notons également qu’à l’issue de son point de presse, Abdelhakim Chatter a indiqué que les trois entreprises (deux turques et une algérienne) en charge de la réalisation de la pénétrante ont renforcé leurs équipes en élément humain et, dorénavant, la cadence des travaux connaîtra une accélération ».

 consistance physique du projet :

Axe principal (2+3 voies)= 48 Km, nombre d’échangeurs : 07 dont 06 sur le territoire de la wilaya de Tizi-Ouzou ; mouvement des terres : 22 millions de M3 (déblais= 17 millions M3 et remblais=05 millions M3 ; Enrobés : 529.000 tonnes ; ouvrages d’art : 37 dont 21 viaducs et tunnels en Bitube : 02 tunnels (1660 ML).