Ultimate magazine theme for WordPress.

Instance exécutive de l’Alliance présidentielle : la proposition de TAJ examinée bientôt

31

La réunion, ce matin, de l’instance exécutive de l’Alliance présidentielle tenue au siège du RND et qui a regroupé, hormis le parti d’Ahmed Ouyahia, le FLN, le MPA et le TAJ, s’est penchée sur les dernières propositions formulées par des formations politiques.

Si l’instance précise qu’elle n’est nullement habilitée à traiter et à examiner une quelconque proposition, ses membres ont informé que toutes les propositions seront étudiées et examinées.

Dans leur communiqué,  ils ont souligné que ces mêmes propositions seront au cœur des débats entre les chefs des partis de l’Alliance qui se réuniront incessamment.

Pour rappel, le parti d’Amar Ghoul et celui d’Abderrezak Makri ont formulé deux propositions presque similaires qui tendent à prolonger le mandat présidentiel actuel à travers une conférence nationale de consensus.

« Les partis de l’Alliance sont prêts à étudier toutes propositions qui tend à approfondir le processus de réformes  de TAJ qui sera, selon l’initiateur, sous l’égide du chef de l’Etat ».

Le communiqué ajoute que les propositions susceptibles d’être étudiées est celles qui « valorise les réalisations et reconnaissent l’avancée réalisée par le pays ».

Les partis de l’Alliance ont également évoqué la dernière lettre du chef de l’Etat à la rencontre gouvernement-walis à travers laquelle il s’en est pris « aux malintentionnés » et « aux manœuvriers ». Les partis de l’Alliance expliquent qu’ils partagent cette lecture et s’en prennent, à leur tour, « à ceux qui résume les défis actuels et à venir dans le changement des personnes », qualifiant la même cible que celle du chef de l’Etat « de tenants du défaitisme » qui commercialisent « la culture du pessimisme et de l’ingratitude ».

Sur un autre volet et malgré l’absence d’une quelconque référence à un 5e mandat pour le chef de l’Etat, l’instance exécutive de l’Alliance présidentielle réitère son soutien au président Bouteflika et réaffirme « son adhésion pleine et entière dans cette optique pour le maintien et le renforcement du processus du développement dans le cadre d’une Algérie stable et sécurisée ».

Nous apprenons, par ailleurs que concernant la proposition de TAJ, Amar Ghoul a été reçu, hier, samedi, par Ahmed Ouyahia, SG du RND et aujourd’hui par Mouad Bouchareb, coordinateur du directoire du FLN. Le président de TAJ sera reçu, dans le cadre de ces consultations par le chef du MPA, Amara Benyounès, au cours de cette semaine.