Ultimate magazine theme for WordPress.

Premier Forum « Jeunes Voix Méditerranéennes » : Le Dialogue d’Alger s’appuie sur l’initiative du dialogue de jeunesse

Alger a accueilli en début du mois courant, le premier dialogue entre les jeunes et la Délégation de l’Union européenne en Algérie, à l’occasion du Forum de dialogue du programme « Jeunes Voix Méditerranéennes », organisé par la Fondation Anna Lindh en étroite collaboration avec la Délégation de l’UE et le British Council.

Le Dialogue d’Alger «Jeunes Voix Méditerranéennes » a réuni l’Ambassadeur de l’Union européenne en Algérie, John O’Rourke, l’Ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Barry Lowen, et deux déléguées algériennes de « Jeunes Voix Méditerranéennes », Samia Loucif et Ouarda Belkhelaf, selon un communiqué de l’UE.

« Le Dialogue d’Alger s’appuie sur l’initiative du dialogue de jeunesse, inaugurée par la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Federica Mogherini en 2017. L’événement a rassemblé plus de 90 jeunes délégués venus de toute l’Algérie, dont Laghouat, Tlemcen, Médéa, Alger, Constantine, Batna, Bejaia, Biskra et Tizi Ouzou, et a été modéré par l’Ambassadeur de « Jeunes Voix Méditerranéennes », Aissam Benaissa, qui avait également modéré le dialogue inaugural avec Madame Mogherini », indique-t-on.

L’express DZ Mag

« Jeunes Voix Méditerranéennes » a pour objectif de faire entendre la voix des jeunes dans les processus de prise de décision de l’Union européenne, afin d’écouter ce que les jeunes de la Méditerranée pensent et ce qu’ils aimeraient voir se refléter dans les décisions politiques.

Selon la même source, le dialogue s’est concentré sur les thématiques prioritaires pour l’UE en Algérie, en particulier dans les domaines de la diversité, de l’égalité du genre, de la citoyenneté active et la participation des jeunes, et du développement durable. La discussion a également abordé l’importance de la « diversité » en tant que valeur partagée entre l’UE et la région Sud de la Méditerranée, et en tant qu’outil de coexistence et de consolidation de la paix.

Le Forum de dialogue  « Jeunes Voix Mediterranéenes » a représenté le point culminant d’un programme d’un mois de débats interculturels animés par des jeunes dans le cadre des forums de dialogue nationaux organisés par la Fondation Anna Lindh et ses partenaires et réseaux en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et dans les Balkans pendant le mois de  novembre 2018. Le Forum a directement impliqué plus de 5000 jeunes leaders de débats dans des débats interculturels, des échanges virtuels et des forums de débats nationaux, en s’adressant à une communauté de plus de 100 000 jeunes débatteurs de la région, ce qui est considéré comme le plus grand mouvement en son genre pour la promotion du dialogue interculturel. Les résultats de ce mois de débats seront présentés dans une série d’événements de politique régionale dans les prochains mois, commençant par un forum régional à La Valette en janvier 2019 à l’occasion du dialogue 5 + 5 avec les ministres des Affaires étrangères.