Khalfa M'barek

Un mouvement de redressement visant à retirer la confiance à l’actuel secrétaire général de l’organisation des enfants de Moudjahidine M. Khalfa M’barek, s’est ébranlé ce samedi 1 décembre, à partir de la commune d’Oued Amizour une commune distante de 25 km au Sud du chef lieu de la wilaya de Bejaia.

Vingt sept wilayas ont été présentent au regroupement d’aujourd’hui tenue à la salle de délibération de L’APC d’Amizour. Un regroupement qui s’est clôturer par une action de rue. Une marche du siège communal
d’Amizour jusqu’au carré des martyrs, guidé par le maire FLN de cette localité Zahir Kheraz, en l’occurrence.

Les redresseurs qui visent ni plus ni moins la tête de, Khalfa M’barek, ont scandé des slogans contre l’actuel SG qu’ils accusent, de dilapidation des fonds de ladite organisation, de refus de présenter les bilans moral et financier de sa gestion et notamment l’exclusion dont sont victimes des cadres de l’organisation dans le but de préparer un congrès sur mesure pour briguer un nouveau mandat.

Par ailleurs, il est à signaler que ce regroupement n’a pas été autorisé par les services de la wilaya. Le chef de daira d’Amizour a tenté d’interdire la marche des redresseurs mais en vain sans compter sur l’adhésion et l’engagement du maire de la localité.