Ultimate magazine theme for WordPress.

Rencontre Gouvernement-walis: Le président Bouteflika défend son bilan

20

Le chef de l’État Abdelaziz Bouteflika a défendu, ce mercredi, à l’ouverture des travaux de la rencontre Gouvernement-walis, son bilan de 20 ans à la magistrature suprême. Ainsi, dans une lettre lue en son nom par le SG de la présidence, le président Bouteflika a estimé que malgré les entraves, les retards et la situation sécuritaire difficile, « on a réussi à rétablir la paix et relancer le développement socio économique du pays ».

Dans sa lettre, le chef de l’Etat n’a pas manqué de s’en prendre à ceux qu’il accuse « de haineux » et de « malintentionnés » qui œuvrent à « casser la dynamique de développement lancée ».

En l’absence du Premier ministre, le chef de l’Etat a évoqué les réalisations de ses deux décennies de règne dans tous les domaines.  » Le recouvrement de la paix était notre premier objectif », a-t-il dit, ajoutant que c’était grâce à la paix concrétisée avec la politique de la réconciliation nationale que « le développement tous azimuts a été relancé, avec comme toile de fond,  » l’équilibre régional ».

La plaidoirie du président Bouteflika en défense de son bilan a été suivi par un documentaire vidéo qui retrace les réalisations depuis 1999. Idem pour les interventions des ministres. Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur a abondé dans le même sens en mettant en avant  » la perspicacité » du chef de l’Etat et sa vision d’avenir qui a permis, a-t-il estimé, l’essor actuel.

Le ministre de l’Intérieur a également évoqué la « décentralisation » comme outil de gestion des collectivités comme « orientations » du président Bouteflika. Même topo chez les autres ministres qui ont, eux aussi, fait l’éloge du programme et des directives du chef de l’État.