Ultimate magazine theme for WordPress.

Un nouveau syndicat autonome des journalistes : la commission de préparation du congrès constitutif réunit ce samedi à Alger

16

Des journalistes de différents organes de la presse nationale s’activent pour créer une nouvelle organisation syndicale. Dans une déclaration sanctionnant leur réunion tenue jeudi 22 novembre à la maison de la presse à Alger, ce groupe de journalistes vient d’installer une commission de préparation d’un congrès constitutif pour la mise sur pied de cette organisation syndicale autonome. Ladite commission organise ce samedi 24 novembre, sa première réunion.

« Dans la perspective de création d’un cadre syndical représentant les journalistes et correspondants à l’intérieur et à l’extérieur du pays et dont le but est la défense des intérêts moraux et socioprofessionnels de la presse, tel que revendiqué lors de la réunion du 8 novembre 2018. Consécutivement au consensus dégagé lors de cette rencontre, une autre réunion de concertation a été  organisée jeudi 22 novembre 2018, à la maison de la presse Tahar Djaout à Alger. La réunion a été caractérisée par un sens élevé de la responsabilité. Les participants étaient unanimes à soulever la nécessité de s’organiser pour mettre fin à l’anarchie qui règne dans le secteur », écrivent les initiateurs.

Cette décision de s’organiser en syndicat autonome, a été dégagée suite à un « débat sincère et fructueux », des journalistes présents et représentants aussi bien la presse écrite, la radio, la télévision, la presse électronique, précise le texte.

A ce titre, ajoute la même source, la commission de préparation du congrès constitutif présentera un rapport détaillé des préparatifs de ce congrès dans trois semaines. « Une réunion sera organisée à cet effet le 13 décembre prochain pour présenter le rapport en question ».

Les journalistes appellent tous les confrères de la presse nationale à « adhérer à la démarche », afin d’apporter leur contribution « pour élargir le débat sur l’avenir de la profession ».