Ultimate magazine theme for WordPress.

Baisse des coûts de l’Internet et amélioration du débit

Bonne nouvelle pour les abonnés d’internet. Désormais un abonnement de 2 mégabits/seconde d’internet, facturé jusqu’alors à 2.600 dinars/mois, ne coûtera plus que 1.600 dinars pour la même période.

C’est ce qu’a annoncé ce jeudi 15 novembre, la ministre des Technologies de l’information et de la communication, Mme Imane Houda Feraoun, lors de son passage sur les ondes de la Radio chaine 3. Elle ajoute, d’autre part, que « tous les abonnés disposant jusqu’alors  d’une connexion de 1 mégabit, verront celle-ci passer automatiquement à 2 mégabits ».

Concernant les prestations qui commenceront à être fournies, dés aujourd’hui, la ministre explique qu’elles visent à offrir aux nationaux un débit de bonne qualité à des prix abordables.

Le ministère vise donc à travers ces initiatives à faciliter l’accès de l’Internet au plus grand nombre d’Algériens, en agissant notamment sur les coûts des abonnements et en améliorant la qualité de son débit.

L’express DZ Mag

Selon, Mme Imane Houda Feraoun, la particularité de l’Algérie est de disposer d’un réseau étendu, permettant une connexion à qualité égale, de l’ensemble des habitants des zones urbaines et rurales, y compris celles jouxtant les frontalières nationales.

S’agissant de la qualité de service offerte par le réseau internet, la ministre indique qu’elle sera grandement améliorée, notamment après la prochaine entrée en service de deux câbles sous-marins à fibres optiques, en cours d’installation entre l’Europe et l’Algérie.

Au passage, elle précise que 3 millions d’utilisateurs sont actuellement connectés par l’intermédiaire du réseau fixe, 1 million parmi eux ne bénéficiant que d’une connexion de 1 méga.

La ministre, également en charge de la numérisation de la poste, tout en s’excusant pour les désagréments causés à certains abonnés, assure que les travaux de réfection en cours permettront d’éliminer les installations « vétustes » et de les remplacer, progressivement, par des équipements autrement plus performants.