L’Alliance présidentielle se réunit ce jeudi au Palais du gouvernement: Ouyahia en maître d’orchestre ?

Saïd Farhi Le


Les partis de l’Alliance (FLN, RND, TAJ et le MPA) se réuniront ce jeudi au Palais du gouvernement pour la seconde fois consécutive depuis la dernière fois pour faire cette fois-ci le point sur la situation politique et aussi partager leurs points de vue sur la présidentielle de 2019.

L’express DZ magazine est désormais disponible sur les étals

En effet et en prévision de l’élection présidentiel, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a décidé de rencontrer les chefs des partis soutenant le programme du président Bouteflika. Outre sa rencontre d’échanges de vues avec ce qu’on peut considérer comme ses «alliés» politiques, Ahmed Ouyahia va certainement leur proposer d’accélérer les choses en vue de la future campagne électoral et la mise en place des structures qui seront mises en place incessamment.

Au lendemain de son retour en 2015 à la tête du RND, Ahmed Ouyahia n’a pas hésité un instant à appeler à la constitution d’une nouvelle alliance présidentielle avec les partis qui soutiennent le programme du président Bouteflika. Une idée à laquelle le SG du FLN, Djamel Ould Abbes, ne semble pas adhérer lui qui avait lancé une autre initiative visant à constituer un front national de soutien au chef de l’Etat qui inclurait même le mouvement associatif, les organisations de masse, les syndicats, les associations patronales et tous les acteurs de la société civile.

Aujourd’hui, en décidant de dialoguer avec ces partis politiques avant de présenter son plan d’action devant le Parlement, Ahmed Ouyahia semble vouloir tenter une nouvelle fois de concrétiser ce projet d’une nouvelle alliance présidentielle.

Lors de la rencontre des responsables des partis de la majorité présidentielle, tenue au Palais du gouvernement, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a réitéré que «tout parti qui souhaite tenir une rencontre est le bienvenu et le bureau du Premier ministre est ouvert à tous les Algériens».

Il a aussi indiqué que «dans tous les pays, la majorité discute avec le gouvernement et le gouvernement prend connaissance des avis de la majorité», ajoutant que «cette rencontre ne veut pas dire que les autres partis n'ont pas leur place dans ce débat».

Il y a vingt jours, les dirigeants de ces partis (FLN, RND, MPA, TAJ) se sont regroupés au Palais du gouvernement pour discuter du projet de loi de finances 2019 après la crise qui a secoué l’Assemblée nationale et la destitution de Said Bouhadja.

Ces partis ont annoncé en cette occasion leur soutien à toutes les dispositions de la PLF 2019, avant même qu'il soit débattu à l'APN.

L'Alliance présidentielle est un rassemblement de partis politiques algériens, créée en février 2004 avec essentiellement pour but la mise en œuvre du programme du président Bouteflika.


Sur le Meme Thème

Scroll Up