RCD-Tifra

Dans un communiqué datant du 18 de ce mois, le conseil communal du RCD-Tifra, dans la wilaya de Béjaia, s’en prend vertement à la gestion de l’exécutif communal. « La situation est déplorable et alarmante » lit-on dans le communiqué.

L’opacité, le manque de concertation, la gestion unilatérale, la mise à l’écart du citoyen dans la prise de décision sont à l’origine de cette situation, explique-t-on dans le document. « Au lieu d’instaurer un climat de transparence et d’associer le citoyen dans la gestion des affaires de la commune, la fuite en avant continue toujours en négligeant la loi relative à la commune du 22  juin 2011, notamment dans ses articles 11.70, 103 et 107 » est-il écrit.

Les rédacteurs citent, entre autres, le transfert de la gestion de l’eau potable au profit de l’ADE qui s’est faite dernièrement, sans préalables ni large consultation. Ce transfert dont les modalités et les étapes ne sont pas expliquées à la population est mal accueilli par le conseil communal du RCD qui considère que ce genre de décision doit être pris après une large consultation citoyenne