Goncourt de l'Algérie

L’ambassade des États-Unis à Alger pend part au Salon International du Livre d’Alger (SILA) 2018, qui se tient au Palais des expositions, Pins-maritimes jusqu’au 10 novembre.

Le stand de la réorientation diplomatique, situé au pavillon central de la Safex, participe à cette manifestation culturelle, avec quatre auteurs américains distingués. Il s’agit de Uzodinma Iweala, Taiye Selasi, Matthew Connelly, Emmanuel Boundzéki Dongala.

Djezzy Binatna

Ainsi l’auteur Uzodinma Iweala qui est également cinéaste et médecin porteur de plusieurs prix. Le Cofondateur de Ventures Africa Magazine, une publication qui traite des affaires, des politiques, de la culture et des espaces d’innovation en Afrique, Uzodinma, animera ce mercredi 31 octobre, à 14heures, dans le cadre du programme Esprit Panaf , une table ronde sur « le drame des enfants soldat ». Uzodinma, qui compte à son actif trois ouvrages dont « Our Kind of People » (Notre genre de personnes), publié en 2012, un récit documentaire sur le sida au Nigéria. Présente et signera, jeudi 1 novembre, son roman « Bêtes sans patrie » (Beast of No Nation), paru en 2005 et qui a été adapté au cinéma.

Au programme également de cet évènement, Taiye Selasi, l’écrivaine à succès du roman « Ghana Must Go » (Le Ravissement des Innocents), prendra part, lundi 5 novembre, à 14heures à un débat autour d’une table ronde sur la thématique, « Voie de femmes ». Elle présentera au public, le mardi 6 novembre, son livre « Ghana Must » (le Ravissement des innocents).

Pour sa part, l’auteur, Matthew Connelly, professeur d’histoire internationale et mondiale dont les publications concernent notamment l’Algérie avec « La lutte pour l’indépendance de l’Algérie et les origines de l’après-guerre froide » parue en (2002), sera également présent à ce rendez-vous. Ainsi que Emmanuel Boundzéki Dongala, auteur de nouvelles, romancier et dramaturge. Son roman, Les feux des origines, a reçu le Grand Prix d’Afrique Noire et le Grand Prix de la Fondation de France. Son roman, Johnny Mad Dog, a été sélectionné par le Los Angeles Times comme l’un de ses livres de l’année. Ses livres ont été traduites dans une douzaine de langues.

Le programme au stand américain prévoit d’autres activités, dont des clubs de lecture, des séances d’apprentissage de l’anglais, et un aperçu sur la culture américaine.