Ultimate magazine theme for WordPress.

Un voilier belge s’échoue sur les côtes oranaises

4

Un voilier battant pavillon belge qui naviguait en Méditerranée a échoué sur la côte rocheuse l’Ilorat, à Cap Falcon, dans la daïra de Ain El Turck, corniche oranaise, selon la Protection civile.

La disparition de ce voilier a été « ultérieurement signalée par les autorités espagnoles avant d’être découvert, lundi après-midi, sur la côte oranaise, a indiqué ce mardi 30 octobre, le chef de l’unité marine de la Protection civile au port d’Oran, le lieutenant Madjid Benatia, ajoutant que l’embarcation aurait quitté les côtes espagnoles avant de faire naufrage en plein Méditerranée.

Une équipe de plongeurs de la Protection civile a effectué, lundi, une virée de reconnaissance, dans la partie immergée du voilier et aux alentours sans découvrir toutefois de corps. « L’embarcation était vide », a assuré la même source, citée par l’agence officielle APS.

« Le voilier, long de 12 mètres, emporté par les courants jusqu’à la plage rocheuse de l’Ilorat, avait les voiles hissées et complètement déchirées, ce qui indique qu’il naviguait quand il a fait naufrage », a t-elle noté.