Bouira : Les anciens de l’ANP reviennent à la charge

F Sid Le


Des retraités, des radiés et autres invalides de l’Armée nationale populaire (ANP) de la wilaya de Bouira, ont organisé ce mardi un rassemblement sur l’esplanade de la maison de la culture Ali Zamoum.

L’express DZ magazine est désormais disponible sur les étals

Ils étaient nombreux à venir participer à cette action de protestation devant le siège de la maison de la culture qui jouxte le siège de la wilaya.  Pour réitérer leurs revendications, dont les principales sont la prise en charge médicale pour les dommages moraux et physiques causées durant les années passées dans les rangs de l’ANP, l’accès prioritaire à l’emploi, au logement, et à la régularisation de leur situation avec la sécurité sociale.

Les pouvoirs publics les ont marginalisés voire négligés, d’après ces anciens soldats. « Nous nous sentons négligés, alors que nous étions fidèles aux valeurs de la République, et à notre institution militaire que nous respecterons toujours. » Ont-ils précisé.

Et comme ils estiment qu’ils sont lésés dans leurs droits les plus essentiels, Ils sont venus hier pour rappeler aux responsables, qu’ils doivent prendre en charge leurs doléances.

Par ailleurs, certains bénéficiaires des crédits dans le cadre du dispositif de l’ANSEJ ont été empêchés d’organiser un rassemblement dans le but d’exiger l’annulation des poursuites judiciaires procédées à leur encontre  suite aux  crédits qu’ils avaient contractés depuis des années auprès des banques mandatées, et qu’ils n’ont pas remboursé à ce jour.

 


Sur le Meme Thème

Scroll Up