L'info c'est ici

Classement Choiseul 2018 : l’Algérien Sahbi Othmani en tête

24

Le rapport 2018 de l’institut Choiseul « 100 Africa- Les leader économiques de demain »,  vient d’identifier cinq (05) Algériens qui contribuent à la poursuite des ambitions du continent africain sur la scène internationale.

Il s’agit de Sahbi Othmani, Sami Agli, Anisse Terai, Adel Bensaci, Souad Belkheir,

Ainsi, l’Algérien Sahbi Othmani, la quarantaine, PDG de NCA-Rouiba, leader algérien des jus de fruit, est en tête du podium, du classement des jeunes entrepreneurs appelés à jouer un rôle déterminent dans le développement de l’Afrique dans un avenir proche, en 2018.

La première place lui est donc revenue parmi les 100 leaders africains de demain. En effet, Othmani qui a fait des études en marketing à la grande école de commerce française, EDHEC Business School au campus de Nice, ainsi qu’à l’École supérieure de commerce de Tunis (ESC). Etait chargé des ventes au niveau du groupe NCA Rouiba pendant 10 ans en tant que directeur général de 2001 à 2010.

Pour sa part, le directeur général du groupe familial Agli, figure à la 15e place. Agé de 40 ans, l’industriel, Sami Agli, ingénieur de formation, à occupé le poste de PDG de Tannir El Djazair, de 2005 à 2015, avant de prendre la gestion du groupe industriel qui a été fondé en 1967.

Le groupe Agli qu’il dirige, est actif dans le secteur de l’immobilier et l’agroalimentaire. Notamment  le conditionnement de la datte et son exportation ainsi que la transformation des céréales. Le groupe s’est également lancé dans la production de biscuits, à travers la création en 2015 d’une unité de production.

Quant à, Anisse Terai, il occupe la 80e place. A 34 ans, ce diplômé de l’université américaine Harvard, et du Harvard français Sciences Po Paris, après un cursus à l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC d’Alger (ex INC) et à l’Ecole Nationale d’Administration ENA.

Il est depuis 2015, chef de la gestion des actifs, des politiques et des partenariats, au  Groupe de la Banque islamique de développement.

Dans ce même classement,  Adel Bensaci,  PDG de Somemi, arrive à la 82e place. Bensaci, 39 ans, diplômé de l’école supérieure de Commerce de Paris, est à la tête de ce Cluster mécanique de précision et maintenance industrielle Algérie depuis 2009, dont il est le cofondateur.

Pour la responsable Prospective et Développement au groupe Cosider, Souad Belkheir, est classée à la 93 place de ce classement qui recense les jeunes dirigeants africains.

Cette femme, la quarantaine, issue de l’institut national de planification et de statistique a été entre 2012 à 2016,  chef de département, au sein du même groupe.

Le classement « Choiseul 100 Africa », s’effectue sur la base de plusieurs critères pondérés qui sont pris en compte tels que : l’image et la réputation, le parcours et les compétences, le pouvoir et la fonction, l’influence et les réseaux, le potentiel et le leadership. Et ce afin de sélectionner les profils retenus.