Ooredoo Switch

Fermeture du bureau de l’OLP à Washington : La Ligue arabe condamne la décision américaine

Nadjoua Dani Le


Les Etats-Unis ont annoncé lundi la fermeture du bureau de représentation palestinienne à Washington, en réaction à la requête palestinienne devant la Cour pénale internationale pour qu'Israël fasse l'objet d'une enquête.  « L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) n'a pris aucune mesure pour permettre le début de négociations directes et significatives avec Israël », a déclaré la porte-parole du département d'Etat américain Heather Nauert dans un communiqué.

« Les dirigeants de l'OLP ont condamné le plan de paix américain sans même l'avoir encore vu et ont refusé de parler avec le gouvernement américain au sujet de ses efforts de paix. Washington avait permis jusqu'ici aux Palestiniens de garder leur mission diplomatique uniquement pour qu'ils s'engagent dans un effort de paix », a t-elle invoqué comme alibi.

Dans un communiqué, la Ligue arabe a condamné ce mardi 11 septembre, cette pression sur l’autorité palestinienne. « Cette décision fait partie d'une série de politiques et de procédures injustes prises par les Etats-Unis à l'encontre des Palestiniens en vue de faire pression sur leur cause », a déclaré, Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue dans un communiqué.

Ces mesures visent à « faire pression sur l'administration palestinienne et renferment une compréhension erronée de la lutte historique des Palestiniens », a t-il dénoncé. Selon lui, la politique de l'actuelle administration américaine, à commencer par le transfert de son ambassade à El Qods occupée en mai dernier, « s'est révélée totalement biaisée en faveur de l'ordre du jour israélien ».

« Nous réaffirmons que les droits du peuple palestinien ne sont pas à vendre, et nous ne succomberons pas aux menaces des Etats-Unis », a déclaré pour sa part le secrétaire général de l'OLP, Saëb Erakat, dans un communiqué.


Sur le Meme Thème

Scroll Up