Ultimate magazine theme for WordPress.

Changement à la tête de l’armée: Les explications de l’état-major

17

Les changements qui sont intervenus dernièrement et qui continuent de s’opérer au sein de l’institution militaire, s’inscrivent dans le cadre de la consécration du principe de « l’alternance », selon la revue El Djeich dans son numéro de septembre.

 « Les dernières nominations viennent consacrer le principe de l’alternance aux postes de responsabilité », écrit l’éditorial. Des nominations qui se font sur la base « des critères de la compétence et du mérite et qui participe », a t-il précisé.

Selon l’éditorialiste, ces nominations traduisent une « tradition ancrée dans les rangs de l’ANP en ce qu’elle constitue une opportunité » visant à « encourager les capacités humaines, conforter leur expérience et les pousser à redoubler d’efforts au service de notre ANP », souligne l’édito

 Cette armée qui « continuera, de bénéficier de la compétence, des expériences et du professionnalisme de ses cadres là où ils se trouvent».

Vers l’acquisition des éléments de puissance  

Dans le même ordre d’idées, l’éditorial est également revenu sur le volet formation au profit de la ressource humaine, sachant que l’année de préparation au combat est entamée, qu’il a mis en avant dans le cadre du processus de modernisation et de développement qu’effectue et poursuit l’ANP, et qui  lui a permis ainsi de « s’acquitter pleinement des missions qui lui sont assignées ».

C’est d’ailleurs, cette formation qui lui a ouvert la voie vers « le franchissement des différents échelons de la responsabilité », note l’édito, et par la même à « l’acquisition d’un précieux capital expérience du terrain qu’elle a mis à profit au service de notre armée », a-t-il ajouté.

Ce processus,  permet ainsi à nos forces armées de demeurer en « permanence en état de disponibilité opérationnelle pour faire face à toute urgence ou menace »,  en contribuant de ce fait à ce que «nos forces armées atteignent les stades les plus avancés en matière d’acquisition des facteurs de puissance et de conforter les fondements de l’efficacité opérationnelle dans toutes les situations et conditions».

l’ANP est pleinement « confiante de réussir à atteindre les objectifs fixés en suivant sans relâche et avec sérieux la voie tracée ». Une voie qui garantie « la disponibilité permanente de nos différentes unités déployées sur l’ensemble du territoire national, constituant le mur contre lequel se briseront toutes les manœuvres et complots ennemis, et qui fera d’elle une force de dissuasion veillant à la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays ».

Pour l’éditorialiste, les « excellents résultats de la lutte contre les derniers résidus terroristes » et le crime organisé sont « la meilleure preuve » que l’ANP « demeure le puissant bras armé par lequel l’Algérie préservera la souveraineté de sa décision ainsi que la sécurité de ses frontières et de son territoire », conclut El Djeish.