Pas moins de 40 000 étudiants algériens ont introduit une demande pour étudier en France cette année par le biais de la plateforme Campus France, selon les données recueillies par le site Visas et Voyages.

Les demandes enregistrent ainsi une forte augmentation par rapport à l’année 2017ou elles  s’établissaient à 32 000 demandes, soit une hausse de 25% du nombre de demandes formulées par les étudiants algériens, rapporte le site ce mardi 4 septembre. Des chiffres confirment d’après lui, la tendance haussière de «l’intérêt des Algériens » à aller étudier dans l’hexagone.

Le site rappelle qu’en octobre 2017, une foule immense de jeunes s’était rassemblée devant l’institut français d’Alger dans l’attente de s’inscrire au Test de Connaissance du Français (TCF), un préalable à la procédure de candidature Campus France pour faire des études supérieures en France.

« Le nombre de jeunes algériens souhaitant étudier en France est en constante augmentation », avait affirmé l’Institut français d’Alger en réponse à la polémique engendrée par les images des jeunes se bousculant devant l’établissement.