Un sénateur RND arrêté en flagrant délit de corruption : Ouyahia décide de sa radiation

Nadjoua Dani Le


Ahmed Ouyahia SG du RND

Après l’affaires de meurs du maire RND de Sidi-Bel-Abbès qui avait secoué il y a quelques mois la commune de Ras-El-Made, c’est un autre élu de la même formation politique qui vient d’être dévoilé au grand jour, coincé pour un scandale de corruption.

L’express DZ magazine est désormais disponible sur les étals

Un sénateur élu de la wilaya de Tipasa a été arrêté hier mercredi 15 août, par une  unité de la Sûreté nationale d’Alger pour une affaire de corruption.

Le prévenu a été pris en flagrant délit de percevoir un gros montant de à 500 millions de centimes d’un investisseur dans le secteur du tourisme, selon l’information relayée par Ennahar .Il s’agit du dénommé, Boudjouher Malik, d’obédience RND.

Le prévenu a été pris en flagrant délit de percevoir un gros montant de à 500 millions de centimes d’un investisseur dans le secteur du tourisme, selon l’information relayée par Ennahar .Il s’agit du dénommé, Boudjouher Malik, d’obédience RND.

Le parti n’a pas tardé à réagir, ce jeudi 16 août, le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia a décidé de révoquer le sénateur de manière « définitive » des rangs du parti, pour « son implication dans une affaire de corruption portant atteinte à la réputation du RND, de ses militants et élus », a annoncé le parti.

Ouyahia a pris cette décision conformément aux dispositions des statuts du parti adopté lors de son 5e Congrès, ainsi qu'au règlement intérieur adopté par son Conseil national, précise la même source.


Sur le Meme Thème

Scroll Up