Le jeune homme a été assassiné pour avoir refusé de payer les parkingueurs

Six personnes, soupçonnées d’avoir participé à l’agression mortelle de Zoubir Aissi à Bejaïa, ont été placées, ce dimanche 12 août, sous mandat de dépôt par le tribunal de Kherrata.

Le juge d’instruction, consécutivement à l’ordonnance du parquet, a écroué les six membres du gang du parking sauvage de la localité de Lotta, relevant de la commune de Souk El Tenine, qui ont participé à l’agression caractérisée, ayant entraîné la mort du jeune soufi Aissi Zoubir âgé de 36 ans.

Plusieurs chefs d’inculpation ont été notifiés à chacun des prévenus âgés entre 20 et 35 ans, lors de cette double audience (parquet et juge d’instruction) : agression volontaire avec arme blanche ayant entraîné la mort, association de malfaiteurs, détention illégale d’armes blanches, occupation et exploitation illégales d’espace public, racket en bande organisée, non-assistance à personne en danger et délit de fuite.

La présentation des six prévenus devant les magistrats a été organisée sous une impressionnante escorte de la gendarmerie nationale. Des dizaines de gendarmes et autres policiers en civils ont été réquisitionnés à cet effet.