Mohamed Alioui, président de l’UNPA: « 4 millions de moutons sont réservés pour l’Aïd »

Inès M Le


L’Express-DZ : selon les dernières informations, le ministère de l’agriculture aurait annulé, temporairement, les autorisations de transport des moutons entre les wilayas. Peut-on savoir pourquoi ?

MAlioui : Cette décision a été prise pour éviter que les maladies se propagent, comme la fièvre aphteuse, et d’éviter la contamination. Une décision qui ne peut être prise que si les vétérinaires détectent des maladies dans un marché d’une wilaya. Il ne faut pas oublier aussi que le secrétaire Général du ministère de l’agriculture a instruit dernièrement les inspecteurs vétérinaires de toutes les wilayas afin d’assurer le contrôle de l’abattage des bêtes du sacrifice le jour de l’Aid et de garantir le respect des règles sanitaires en vigueur au niveau des marchés et autres points de vente, avec la délivrance des attestations sanitaires devant accompagner le bétail, notamment pour les éleveurs devant se déplacer vers d’autres wilayas.

Il a aussi demandé aux inspecteurs vétérinaires de programmer des émissions radiophoniques et des actions de sensibilisation à l’échelle locale, en vue d’inciter les citoyens à l’acquisition de leurs bêtes au niveau des points de vente réglementés. Donc ce sont des mesures préventives afin d’éviter également le scénario de 2016, car le spectre de la viande bleue hante toujours les Algériens. Ce qui est rassurant, c’est que dans chaque point de vente, l’acheteur peut trouver des vétérinaires qui vont assurer le contrôle des moutons, et peut leur poser des questions qui le préoccupent.

 Et concernant les prix pour cette année, les consommateurs craignent déjà la flambée des prix des moutons au moment où certains parlent même de moutons à 110.000 da ?

Cette année, l’UNPA n’a aucune relation avec les prix, ce sont les chambres d’agricultures qui s’occupent de cela. Ce sont les éleveurs qui fixent les prix par rapport au coût d’élevage y compris l’aliment du bétail. Mais je pense que les prix seront abordables selon les capacités financières de chacun. Ils peuvent aller de 25.000 da à 70.000 da.   Aussi, je conseille aux citoyens d’acheter le mouton, quatre jours avant l’Aid afin qu’il évite les dépenses pour sa nourriture.

Et pour ce qui est de l’offre ?

Nous avons cette année plus de 28 millions de têtes d’ovins plus que les années précédente où il y avait 26 millions. Et cette année aussi, près de 4 millions de têtes sont réservés pour l’Aïd. Ce qui fait que l’offre dépasse largement la demande.


Sur le Meme Thème

Scroll Up