Ultimate magazine theme for WordPress.

Huile d’olive : Un oléiculteur de Bouira décroche la 1ère médaille d’or du Prix Apulée 2018

141

C’est une première pour l’oléiculteur Omar Ouagued de la région d’Ahnif qui se situe à l’extrême Est de la wilaya de Bouira, d’avoir décroché la 1ère médaille d’or du prix Apulée de la meilleure huile d’olive extra-vierge 2018. Cette distinction qui vient de lui être attribuée par la Chambre nationale de l’agriculture (CNA) à Alger lors d’une cérémonie organisée à cet effet.  Cet évènement a vu également un autre oléiculteur de la wilaya de Bouira et de la même région que le premier lauréat, d’être récompensé par une médaille d’or pour avoir décroché à son tour la deuxième place dans la catégorie «Fruit vert moyen» avec sa production provenant de la wilaya de Djelfa. Quant aux oléiculteurs des wilayas de Bordj Bou Arreridj et d’Ain Témouchent, ont respectivement remporté des prix dans la catégorie «Fruité vert léger et fruité mûr». Pour revenir au premier gagnant du prix Apullée 2018 de la meilleure huile d’olive vierge M Omar Ouagued originaire de la commune d’Ahnif, dans la daïra de M’Chedallah, ce dernier a entrepris sa carrière dans le domaine de l’oléiculture en 2009 avec un oliveraie de 6 hectares, soit un nombre de 1 200 oliviers plantés au village d’Aqsim dans la commune d’Ahnif. Seulement, c’est un passionné qui a travaillé dans la filière oléicole et sa première préoccupation a de tout temps était «   La production d’une huile d’olive qui répond aux normes sanitaires mondiales, et cela conformément aux orientations du conseil oléicole international ». Il faut dire aussi, que le vainqueur de la 1ère médaille d’or a bénéficié de formations et d’encadrement de la part des techniciens de la Chambre d’agriculture (CA) de la wilaya de Bouira, et ceux de la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Bouira durant son parcours. Il a considérablement tiré profit des efforts et des conseils des cadres de ces 2 organismes qui lui ont été à la fin payants au final. Parce que cet oléiculteur est  arrivé à produire une huile d’olive de qualité qui lui a valu d’être récompensé par le prix Apulée de la meilleure huile d’olive vierge sur le territoire national.

Formations et mise à niveau nécessaires

Le producteur oléicole récompensé par la chambre nationale d’agriculture (CNA) a été interrogé justement sur le qualité de son huile extra vierge qui a été primée et provenant de son oliveraie de M’Chedallah, Omar Ouagued répond ainsi «Notre huile a remporté la médaille d’or qui est le premier prix de l’huile d’olive extra-vierge grâce aux efforts et à notre travail effectué consciencieusement en maîtrisant le processus au cours de la floraison de l’olive jusqu’à la mise en bouteille de l’huile fraîchement pressée. Je précise, toutefois, avec ma modeste expérience que l’huile d’olive de notre région a déjà été reconnue par le passé également. En effet, l’huile de la région de M’Chedallah a été primée 2 fois dans des salons internationaux, dont une fois à Paris, en France, avec le domaine des Chibane de la commune de Chorfa qui a décroché une médaille d’or dans le passé. « Les formations et les mises à niveau sont nécessaires pour les oléiculteurs voulant percer dans cette filière » dira M Omar Ouagued, en ajoutant «  Nous avons participé à de nombreux salons nationaux, des fêtes de l’huile d’olive, nous avons même exposé en Tunisie et nous essayons de faire des formations ainsi que des mises à jour sur la qualité, sur la transformation, sur la récolte, et tout l’itinéraire technique concernant le verger oléicole. D’ailleurs, le slogan pour notre huile d’olive est « De l’arbre à la bouteille » car nous maîtrisons l’ensemble du processus »