Mondial-2018: le champion du monde sera européen pour la 4e fois d’affilée

RN Le


La coupe du monde restera encore une fois en Europe

Après l'élimination du Brésil et de l'Uruguay en quarts de finale du Mondial russe, le vainqueur de la Coupe du monde de football sera européen pour la quatrième édition d'affilée.

Suite à la défaite vendredi de la Seleçao qui comptait sur sa star Neymar pour la mener vers un nouveau sacre mondial, face aux Diables rouges belges qui ont sorti un grand jeu et l'élimination de la Celeste par l'équipe de France, le trophée sera soulevé par une équipe européenne lors de la finale  programmée le 15 juillet à Moscou.

Ce Mondial, impitoyable avec les favoris, marque un retour en force des équipes européennes. A l'issue des huitièmes de finale, l'Europe a placé six représentants en quarts de finale contre deux pour la CONMEBOL (la Confédération sud-américaine).

La Coupe du monde échappe ainsi de nouveau aux équipes sud-américaines depuis la victoire du Brésil en 2002. En 2006, ce sont les Italiens qui ont soulevé la Coupe du monde. Quatre ans plus tard, les Espagnols leur ont succédé au palmarès. Et en 2014, c’est l'Allemagne qui obtenait sa quatrième étoile.

Il ne reste plus que des équipes européennes pour se disputer le titre suprême en Russie. Victorieuse du Brésil (2-1), quintuple champion du monde, la Belgique s'est qualifiée vendredi soir pour les demi-finales de la Coupe du monde, mettant fin au périple des équipes sud-américaines dans ce Mondial. Elle y retrouvera l'équipe de France, tombeuse un peu plus tôt de l'Uruguay (2-0).

Les quarts de finale du Mondial-2018 se poursuivront samedi avec deux belles affiches : Suède-Angleterre et Russie-Croatie.

La dernière fois que les quatre équipes se retrouvant en demi-finales venaient toutes d'Europe remonte au Mondial-2006 en Allemagne. L'Italie, la France, l'Allemagne et le Portugal s'étaient alors disputés le titre mais c'était finalement l'Italie qui l'avait emporté en finale contre la France.

Grandissime favorite du Mondial-2018, la Seleçao a finalement connu le même destin que l'Allemagne tenante du titre ou l'Espagne, éliminées bien avant le dernier carré. Le Brésil a été éliminé par une sélection européenne pour la quatrième fois de suite en Coupe du monde. En 2006, les Brésiliens avaient été sortis par la France (0-1), en 2010 par les Pays-Bas (1-2), en 2014 par l'Allemagne (1-7) et vendredi ils ont subi la loi de la Belgique (1-2).

Un désenchantement aussi pour tout un continent, car c'était le tout dernier représentant des Amériques à cette compétition après la sortie de l’Uruguay.

En huitièmes de finale, l’Argentine de Lionel Messi avait été éliminée par la France (3-4), la Colombie par l’Angleterre (1-1, aux t.a.b : 3-4) et le Mexique par le Brésil (0-2).

 


Sur le Meme Thème

Scroll Up