Tunizen

Ramadhan : Les Algériens vont consommer 8 millions de tonnes de viande

Inès M Le


Les Algériens vont consommer, durant le mois de Ramadhan, quelques 10 millions de quintaux de fruits et de légumes et environ 8 millions de tonnes de viandes. C’est ce qu’a déclaré ce mercredi le président de l’Association des commerçants et artisans (ANCA) Hadj Tahar Boulenouar, lors de son passage à la radio chaine 3.

M Boulenouar tient à rassurer qu’aucune pénurie de produits de large consommation ne sera observée durant ce mois sacré et ce compte tenu du début des récoltes des produits agricoles de pleine saison.

Aussi, la quantité des produits alimentaires stockée « est largement suffisante », selon lui, pour parer à des ruptures d’approvisionnement inopportunes.

Il a en outre souligné que les dispositions prises par le ministère de l’Agriculture, celui du Commerce, les autorités locales et les associations professionnelles, tendent à assurer l’approvisionnement du marché, la « stabilité des prix » et à contrer « toute manœuvre spéculative ».

Commentant la persistance du phénomène de spéculation, il l’impute à l’absence de marchés de proximité et à un « déséquilibre du mode de consommation » qu’il explique par une instabilité de la demande. D’après M. Boulenoir, ce sont les augmentations d’achat de produits alimentaires observées, comme chaque année, à la veille du mois de Ramadhan qui, par contrecoup, provoquent la hausse « temporaire »  de leurs coûts.

Concernant le marché informel, le président de l’ANCA accuse « ce fléau social et économique », le d’entretenir une concurrence déloyale, de bloquer les investissements et de faciliter l’écoulement de produits contrefaits ou périmés.

Parmi les raisons encourageant la persistance de l’informel, MBoulenouar met en avant le faible nombre de marchés de gros et de détail (1.700) alors qu’il en faudrait entre 2.500 à 3.000, « particulièrement ceux de proximité ».

Ooredoo Switch


Sur le Meme Thème

Scroll Up