Makri réélu à la tête du parti : le MSP toujours dans l’opposition ?

Hichem B Le


Abderrezak Makri, président du Président du MSP

Abderrazak Makri a été réélu, ce dimanche, à la tête du Mouvement de la société pour la paix (MSP) pour un second mandat de cinq ans.

L’express DZ magazine est désormais disponible sur les étals

Sans surprise, Makri a réussi à s'imposer en écartant ses rivaux, Aboudjerra Soltani et Abdelmadjid Menasra.

Ces deux leaders du parti islamiste représentent la ligne "réconciliatrice" avec le régime, contrairement à Makri qui, lui est adepte de l'opposition. Point de la politique d'entrisme chez Makri, qui croit dur comme fer que les retombées du Printemps dit arabe s'inviteront en Algérie tôt ou tard.

Glorifié par le maintien intact des structures du parti malgré les tentatives de déstabilisation menées à la fois par l'aile Soltani et le régime, Makri se considère comme le paravent à une nouvelle politique de normalisation que chercherait le régime, surtout que son clone, le TAJ, n'arrive toujours pas à s'imposer comme une véritable solution de rechange au MSP. Makri est également l'homme des frères musulmans représentés notamment par la mouvance turque d'Erdogan. Makri est perçu comme l'homme de situation et sur lequel tous les espoirs de voir leurs affidés algériens renverser le régime en faveur de la recomposition de l'ex-empire Ottoman, maintenant que la Tunisie n'est pas loin de tomber dans l’escarcelle des partis religieux.

Abderrazak Makri restera-t-il sur ce schéma ou optera-t-il pour une autre forme de lutte y compris à l'intérieur du pouvoir? Difficile de se prononcer car l'intéressé a laissé le soin au Conseil consultatif d'y décider d'intégrer ou pas le gouvernement.

Makri a cru bien faire d'avoir mis cette instance à contribution dans une si lourde décision. C'est à cette instance que reviendrait, du moins en apparence la décision, mais à elle aussi qu'elle échoit la responsabilité d'une probable grogne de la base en cas de dissensions, surtout que le clan Makri a pris le soin d'écarter les adeptes du soutien au régime.


Sur le Meme Thème

Scroll Up