PME algériennes

Ils sont 2128 projets qui ont été garantis par La Caisse de Garantie des Crédits d’Investissements CGCI Pme en 2017, selon le dernier bilan de la caisse.  Le montant global des crédits garantis est de 100 195 millions de DA. Le nombre d’emplois créés étant de 44 688 postes.

L’activité de Garantie adossée au Fonds de Garantie Agricole FGA fait ressortir un nombre de 13 244 de projets garantis soit une baisse de 13 par rapport à 2016.  Le montant des crédits garantis est de 20 280 millions de DA en baisse de 8% par rapport à 2016.

Pour une meilleure pénétration du marché national du financement Pme, une nouvelle stratégie de la CGCI Pme tournée vers la TPE (97 % du tissu Pme national) a été déployée à partir de la fin de l’année 2017.

Cette nouvelle stratégie qui s’inscrit, selon la CGCI pme,  en droite ligne de la politique des Pouvoirs Publics d’inclusion financière des TPE, repose, au-delà de la régionalisation de la Caisse, sur le principe de la délégation de décision aux agences bancaires (Garantie déléguée) qui consiste à engager la Garantie CGCI selon des conditions et des critères clairement définis.

Notons que la Caisse de Garantie des Crédits d’Investissements CGCI Pme Spa est une société par actions, créée en 2004 à l’initiative des Pouvoirs Publics pour soutenir la création et le développement de la PME en lui facilitant l’accès au financement bancaire.

Elle est dotée d’un capital social autorisé de 30 Milliards DA, souscrit à concurrence de 20 Milliards DA, détenu à hauteur de 60 % par le Trésor public et 40 % par les banques publiques. Son capital est ouvert à tous les Etablissements de crédit de la place.

L’activité de garantie Pme est adossée à ses fonds propres. Depuis l’année 2012, la CGCI-Pme est habilitée à gérer pour le compte de l’Etat et pour tout autre organisme bailleur de fonds, des fonds de garantie spécialisés destinés à garantir le financement des différents secteurs de l’économie nationale.

A ce titre, elle gère le Fonds de Garantie Agricole auquel sont adossés les financements bancaires (exploitation et investissement) accordés aux entreprises agricoles.