Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, a appelé ce vendredi, à partir d’Oran, les syndicalistes à « favoriser le dialogue » et à préserver la paix et la stabilité du pays.

« Le militantisme noble ne peut se construire que sur le socle de la stabilité et de la paix, basé sur le dialogue », a souligné Abdelmadjid Sidi Saïd, à l’ouverture de la 10ème conférence de renouvellement du syndicat de Sonatrach, appelant les syndicalistes à « faire preuve de vigilance à d’éventuelles manipulations visant à déstabiliser le pays ».

Le  patron de l’UGTA a encouragé les syndicalistes à « favoriser le dialogue dans la résolution des conflits » estimant que « la violence n’a jamais apporté de solutions aux problèmes ».

Rappelant les drames vécus par les Algériens durant la décennie noire, il a appelé les syndicalistes à « ne pas faire échos aux voix qui appellent à la sédition et à la division, notamment celles provenant de l’extérieur et qui ne veulent pas le bien de l’Algérie ».

Pour sa part, le SG de la fédération nationale des travailleurs du pétrole, du gaz et de la chimie, Hammou Touahria, a invité les  yndicalistes à rester « unis » et ne pas entrer dans des polémiques qui n’apportent finalement pas des solutions aux problèmes posés.

A ce propos, il a salué les efforts de la Direction générale du groupe Sonatrach pour la prise en charge des préoccupations et les problèmes socioprofessionnels des travailleurs, à l’instar du dossier des retraités, avec une injection financière au Fonds complémentaire des retraites qui va permettre aux travailleurs sortants de recouvrir une indemnité de départ en retraite.

Cette rencontre qui a réuni les syndicalistes des différents secteurs des hydrocarbures, a été marquée par la présence du PDG du Groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour et celui du Groupe Sonelgaz Mohamed Arkab, le SG de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Said, le SG du syndicat national de Sonatrach Djerroud Khellaf ainsi que le SG de la Fédération nationale des travailleurs du pétrole, du gaz et de la chimie Hammou Touahri.

La rencontre se tient à la veille de la célébration, samedi à Oran, du double anniversaire de la création de l’UGTA et de la nationalisation des hydrocarbures, rappelle-t-on.