L'info c'est ici

« Le FCE soutient totalement le Gouvernement »

36

« Nous, en tant que FCE (Forum des chefs d’entreprises) nous soutenons totalement la politique du Gouvernement et nous l’appliquons », déclare ce samedi à Boussaada le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad, en marge de la journée consacrée à la promotion de l’entreprenariat féminin.

Dans sa déclaration hier vendredi, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, affirmait que « le gouvernement poursuivra son  soutien », rappelle Mr Haddad pour répondre à une question portant sur les propos du Gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal, sur cette politique de subventions.

Concernant, le recul des réserves de change, il soutient qu’il « ne me fait pas peur. L’Algérie de 2018 n’est pas celle de 1986. Et grâce aux algériennes et algériens nous avons les capacités de relever le défi », s’enthousiasme le président du FCE qui estime que « nous sommes capables de produire et nous avons une maitrise des métiers aussi ».

Questionné sur les capacités des opérateurs algériens pour assurer la réalisation dans le cadre des marchés publics, qui font actuellement l’objet de la « mainmise des entreprises étrangères notamment dans les secteurs stratégiques » comme il l’a dénoncé dans son discours de ce matin, le patron des patrons appelle les entrepreneurs nationaux à produire. Il cite le cas de la production de chocolat qui « est prometteuse même si ce produit n’est pas de base ». Selon lui, « aujourd’hui l’algérien est capable de tout faire en matière de numérique, agriculture, l’agro-industrie, l’industrie lourde, l’informatique mais  nous avons des compétences, des capacités et des entreprises capables ».

Le FCE créera une caisse dédiée aux femmes

« Nous allons créer une caisse dédiée aux femmes », annonce Mr Haddad. Interrogé sur comment sera alimenté cette caisse, il répondra : « Elle sera alimentée par les adhérents du FCE ».

La journée sur l’entreprenariat féminin s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de celui-ci avec « le constat de voir certains métiers en voie de disparition », signale le président du FCE qui compte apporter son soutien financier et technique à ces femmes qui sauvegardent les métiers ancestraux et du terroir. Il cite le cas de la culture du safran Bio qui « est meilleur que celui de l’Iran et celui du Maroc ».

S’agissant des grèves dans les secteurs de l’Education nationale et celle de la Santé, Mr Haddad appelle les enseignants et les médecins résidents et spécialistes, grévistes, à « réviser leur démarche », En réponse  à une question de journalistes.

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept