Tunizen

Santé : La France et la Suède prêts à former médecins et paramédicaux Algériens

Inès M Le


La coopération internationale dans domaine de la santé figure parmi les priorités du ministère de la santé. Plusieurs pays étrangers surtout Européens affichent leur intérêt à diversifier cette coopération. A l’exemple de la France, qui prévoit l’élargissement de la coopération bilatérale au domaine de la santé. D’ailleurs ce sujet a été au centre des discussions ce mardi matin au siège du ministère de la santé entre le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Professeur Mokhtar Hasbellaoui et l’ambassadeur de France en Algérie, son excellence Monsieur Xavier Driencourt. Les deux parties ont convenu de la nécessité  de hisser la coopération institutionnelle à la hauteur des relations traditionnelles non institutionnelles qui unissent les deux pays notamment dans le domaine de la santé.

Il faut dire que l’état de la coopération actuelle dans le domaine de la  santé entre les deux pays est caractérisée par l’existence de plusieurs projets de partenariat dans des domaines aussi variés que la greffe d’organes, la production de médicaments et de vaccins ainsi que les échanges d’experts en matière de soins spécialisés.

A cet effet, il est attendu un élargissement de cette coopération à la formation paramédicale spécialisée, la recherche pharmaceutique et le management hospitalier.

Outre la France, la Suède prévoit la mise en œuvre effective de toutes les clauses du partenariat signé entre le ministère de la santé et l’entreprise suédoise ELEKTA ainsi que la poursuite de la coopération bilatérale dans différents secteurs de la santé. Des questions qui ont été au centre des discussions aujourd’hui au siège du ministère de la santé entre le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Professeur Mokhtar Hasbellaoui et l’ambassadeur du Royaume de Suède en Algérie, son excellence Mme  Marie-Claire Swärd Capra.

Concernant ELEKTA, les discussions ont porté sur la nécessité d’accélérer l’implantation de cette société en Algérie conformément au contrat à savoir en assurant la maintenance des équipements de radiothérapie et la formation ainsi que la constitution d’équipes technico-administratives permanentes. Par ailleurs, et après avoir passé en revue l’état des projets industriels de partenariat en pharmacie, les deux parties ont évoqué les grands axes à développer à la faveur de la visite que devra effectuer début 2019 en Algérie le ministre suédois de la santé.

Ooredoo Switch


Sur le Meme Thème

Scroll Up