Ultimate magazine theme for WordPress.

Edito: L’Express a un mois

14

L’express a un mois d’existence. Le journal est lancé le 14 décembre 2017. Un grand chantier attend l’équipe rédactionnelle. Notre objectif, au risque de nous répéter,  est d’être le meilleur journal en ligne. C’est prétentieux, diront certains. Mais nous, nous y croyons fermement. Nous avons la meilleure équipe rédactionnelle sur la place. De nombreux spécialistes vont par ailleurs nous rejoindre dès les jours qui viennent. Des thématiques, extrêmement complexes, qui n’ont jamais été traités par la presse Algérienne, vont être traitées et  diffusées par l’express. L’objectif est de vulgariser ces thématiques pour un public ou un lectorat de plus en plus exigeant.

Nous réservons également de nombreuses surprises à nos lecteurs. Nous ne voulons pas abattre toutes nos cartes maintenant. Mais nous envisageons de sortir un peu du lot, faire réellement de l’express  « le e-journal de référence ».

Après un mois d’existence, l’express a été visité par un peu plus de 15 000 visiteurs. Pour les initiés, cela est facilement vérifiable sur « Google Analytics ». L’avantage avec la presse électronique, réside dans le fait qu’il est quasiment impossible de tricher sur les chiffres de l’audience. Nous n’avons pas encore utilisé toutes les techniques pour booster nos publications. En dépit de cela, la courbe ne cesse de monter. Nous espérons atteindre les 100 000 visites les deux prochains mois. Ce n’est pas un vœu pieux. Nous pouvons y arriver. L’équipe rédactionnelle est engagée à travailler durement pour d’abord, arracher sa place sur la toile et ensuite grimper les échelons pour atteindre le haut du podium.

La récente « révolution des médias » insufflée par le développement de l’Internet dans le monde en général et en Algérie en particulier, va certainement bouleverser le monde des médias même si les aménagements juridiques n’existent pas encore pour accompagner cette évolution de la presse.

En tout cas pour ce qui nous concerne, nous avons tracé des objectifs extrêmement ambitieux mais la jungle du Net ne nous fait pas peur. Bon vent à l’équipe rédactionnelle mais aussi aux jeunes techniciens qui veillent continuellement, jour et nuit, au bon fonctionnement du journal.

 

Le directeur de publication