L'info c'est ici

Programme de résorption de l’habitat précaire à Oran : 500 familles de Sidi El Houari relogées à Belgaïd

38

Les autorités locales de la wilaya ont entamé ce jeudi  une vaste opération de relogement visant la distribution dans un premier temps de 500 logements sociaux au profit des habitants du vieux quartier de Sidi El Houari.

Le site désigné pour relogement de ces familles est le pôle urbain de Belgaïd dans la périphérie est de la ville. Les services de la commune d’Oran, ainsi que la protection civile et la sûreté de wilaya était dès 2h du matin mobilisé pour mener à bien cette opération. Les 500 familles, toutes détentrices de décisions de pré-affectation, doivent être relogées au niveau de Haï Djamî Ali, affirment des sources proches de la daïra, et ce, dans le cadre du programme de résorption de l’habitat précaire. Tous les moyens ont été mobilisés pour la réussite de cette opération, affirment les mêmes sources. Dans une récente déclaration sur ce dossier, le chef de l’exécutif a tenu à souligner que le droit de recours est réservé aux citoyens qui se sentent lésés dans leurs droits. Il a en outre indiqué que les recours peuvent être déposés le jour du relogement au niveau du site concerné pour l’opération. Les dossiers seront ensuite étudiés par la commission.
Cette opération sera suivie par d’autres opérations de relogement au niveau des secteurs urbain El Badr, Es Sedikia, Sidi El Bachir, El Amir, El Mokkrani, Ibn Sina, El Hamri et Médouini. Leur relogement se fera au fur et à mesure de la réception des nouvelles habitations. La wali n’a pas manqué de rappeler qu’il ne permettra aucun dépassement ou tentative de bénéficier de logement de manière frauduleuse et ce quelle que soit son origine. Il a aussi lancé un appel aux citoyens pour contribuer au bon déroulement des opérations de relogement pour barrer la route devant les opportunistes. Il est à noter que plus de 20.000 logements sociaux sont en cours de réalisation à Oran.