Ultimate magazine theme for WordPress.

Meziane Mériane, pédagogue, président du Snapest :« Les erreurs dans les manuels scolaires sont intolérables »

L’express DZ : Certaines rumeurs font état du retrait, dès l’année prochaine, des manuels scolaires de deuxième génération pour certaines classes comme la cinquième année primaire, et pour le moyen. En tant qu’enseignant et président d’un syndicat, êtes vous au courent?

MMériane : non absolument pas. Si c’était officiel c’est au ministère de l’éducation de confirmer ou d’infirmer l’information. C’est vrai que les parents d’élèves sont de plus en plus soucieux du devenir de leurs enfants, ce qui fait que toute information ou rumeur qui circulent à propos du programme scolaire sont prises aux sérieux. Maintenant, il faut savoir que le livre scolaire est un support pédagogique réalisé par des pédagogues et spécialistes dans le cadre de la réforme scolaire.

Si l’information se confirme, quel commentaire pourriez-vous à ce sujet ?

L’express DZ Mag

Si on a vu qu’il y a eu des lacunes dans les livres et qu’il faut corriger c’est normal de les réviser mais les erreurs dans les livres scolaires sont intolérables. Il faut juste savoir que l’enfant scolaire n’est pas une pièce mécanique dans une usine le cerveau de l’élève n’est pas une machine. Pour les manuels scolaires de deuxième génération, il y a eu une commission composée de pédagogues qui s’est penchée sur ces livres.

Certains disent également que depuis l’adoption de ces nouveaus manuels scolaires de deuxième génération, le niveau des élèves s’est dégradé encore plus, qu’en pensez-vous ?

Ecoutez si tout le monde devient pédagogue pour juger de ce qui passe dans l’école algérienne, ça ne sert à rient de former des vrais pédagogues. Certes les parents d’élèves prennent très au sérieux le devenir de leurs enfants mais il faudrait comprendre qu’il faut laisser le temps pour en juger. Pour connaitre les raisons de la dégradation du niveau scolaire ou de la déperdition scolaire, Il est nécessaire de faire un bilan qui doit passer par trois étapes, la première concerne l’évaluation, ensuite il faut déterminer les raisons de cette dégradation et enfin la remédier au problème.